La lettre « Z »

Aujourd’hui, nous avons commencé la première partie de notre dernière leçon de lecture de la semaine sur la lettre « Z »  ; hé oui, les vacances approchent et cette fois-ci nous en avons bien besoin !

Pour conter cette lettre, j’ai utilisé le conte des origines relatant comment le zèbre a obtenu ses rayures :

Au vieux temps de nos ancêtres, deux ânes vivaient dans une grande ferme avec d’autres animaux domestiques.

L’un était docile mais l’autre était totalement le contraire. Il n’arrêtait pas de cogner le premier avec son dur sabot, de manger la paille de l’autre âne qui travaillait durement , de perturber le repos de tous les autres animaux de la ferme. Le pire de tout cela c’est qu’il créait des problèmes avec les fermiers voisins.

Un jour son maître en eut assez . Il décida de le punir.

Alors il construisit une cage en plein soleil d’août et y enferma le dissipé en lui interdisant et la visite et la nourriture.

Un mois entier passa. L’autre âne eut pitié de lui. Il se faufila en pleine nuit et lui ouvrit la porte pour l’aider à s’enfuir.

Mais en arrivant près d’un lac il voulut se désaltérer. Là il remarqua les rayures qu’il avait sur le dos et il décida d’être sauvage.

Voici le dessin que j’avais préparé :

lettre "Z"

Je dois dire qu’il m’a bien plu celui-là et a fait le même effet aux petites fées.

lettre "Z"

lettre "Z"

Voici le pastel d’Enora que je trouve très doux, très mignon, comme souvent ses productions :

lettre "Z"

Et ceux de Gwendolyne, toujours plein de vie et qui pétillent, comme elle !

lettre "Z"

lettre "Z"

Et le miens :

lettre "Z"

Comme d’habitude, nous étions veillées, mine de rien !

lettre "Z"

Enregistrer

Enregistrer

dcfddb4aef360f71cdde74ad67873f43))))))

Pin It on Pinterest

Shares