Une semaine tranquille

Notre vendredi a été assez tranquille. Après avoir fait notre cercle (que j’ai vraiment du mal à dynamiser…), nous avons entamé nos derniers apprentissages de la semaine  : lecture (toujours à partir de la méthode Léo et Léaà) et exercices d’écritures qui vont avec. Ensuite j’ai lu aux fées un conte, Le Lutin des Charmes, qui auraient davantage sa place en deuxième année à vrai dire. Je me suis aperçue trop tard que j’avais cafouillé sur ce point ; je vais mettre ça sur le compte de la fatigue 😉 Néanmoins, les fées ont été très intéressées d’en apprendre un peu plus sur la vie des lutins !

Histoire Le lutin des Charmes

Le lutin des Charmes

Dans le bois des Charmes à Satillieu vit une famille de lutins. Le fils qui voulait se marier partit à la recherche d’un arbre pour installer sa maison. Non loin de chez ses parents, il trouve de jeunes arbres plantés par des écoliers pour réaliser un arboretum.

Il peut observer trois zones de plantations. Des essences de forêt des collines vers la rivière, des essences de forêt de montagne sur la butte, comme ceux de chez son cousin de Lalouvesc et une zone avec des arbres qu’il ne connaît pas. Sur des étiquettes il y a marqué des noms de pays différents : Amérique, Autriche, Liban, Corse, Sitka ! Il observe un bouleau, un hêtre, un sapin, un épicéa, un mélèze mais aucun ne lui plut.

Alors près de la rivière, il choisit un jeune châtaignier parce qu’il deviendra gros et qu’il vivra aussi longtemps que lui. Un lutin peut en effet vivre plus de 400 ans ! De plus, il va pouvoir utiliser des éléments de cet arbre et des essences voisines. Tout à côté, il y a des pins sylvestres, trois chênes, un tilleul, des frênes, un merisier, des noisetiers, des cornouillers et un érable.

Entre les racines d’un chêne, il creuse une entrée. Il aménage un petit escalier en bois et un piège à putois -son pire ennemi- dans le tunnel qui rejoint son châtaignier. Avec l’aide d’un mulot -son animal domestique- Il creuse l’emplacement de son abri. Avec des branches de noisetier, il installe le plancher, les murs et le plafond ? Sur le bois, il coule de la résine de pin et colle des feuilles de tilleul. Avec de l’écorce de pin, il fabrique une table. Deux bouts de bois et des aiguilles de pin permettent de réaliser deux chaises. Avec des bogues ouvertes, il se fait des fauteuils. Pour faire son lit, il utilise de la mousse, des feuilles et des plumes car il y a beaucoup d’oiseaux dans le bois des Charmes à Satillieu : le geai des chênes, la famille Pic, des mésanges, des chardonnerets, des merles et même un héron.

Avec une aiguille de bogue, le lutin a cousu un drap et une nappe. Il fait ses verres avec des cupules de gland, ses bols en coquille de noix et ses couverts en racine taillée. En bon menuisier, il réalise un joli buffet en merisier, des portes et des meubles pour le coin toilette. Il creuse un puits à l’entrée de la maison, il sculpte une baignoire et aménage une cheminée en pierres.

Enfin le lutin construit un moulin au bord du Nant pour produire de l’électricité.

Pour manger il pourra facilement trouver de la doucette, du pissenlit et de l’oseille. Il pourra se préparer de la soupe d’ortie et du sirop d’érable. Il cueillera des châtaignes pour ses réserves et des glands pour faire une boisson. Il n’oubliera pas de cueillir des fleurs pour faire de la tisane.

Pendant tous ses travaux, il fait connaissance avec ses voisins. Monsieur blaireau habite sous un charme, la grande famille lapin sous un buisson, madame écureuil et ses petits sont dans un vieux pommier et les merles ont un nid dans le tilleul.

Il ne reste plus à notre lutin qu’à trouver sa compagne !

Source : Forum A la maison selon Steiner

Voici le dessin que je leur avais proposé :

semaine tout à fait tranquille

Et voici leur réalisation respective (ci-dessous et en haut de page ) :

semaine tout à fait tranquille

Et la mienne :

semaine tout à fait tranquille

Les filles n’ont pas terminé leur tissage qu’elles avaient à faire cette semaine ; nous allons donc les continuer la semaine prochaine et au besoin j’introduirais le nouvel ouvrage en cours de semaine.

Enregistrer

Pin It on Pinterest

Shares