L’histoire des enfants-racines

Aujourd’hui, c’est Imbolc, comment célébrer ce beau festival ? En racontant l’histoire des enfants-racines !

C’est une très ancienne fête celte qui a survécu dans la chrétienté au travers du Candlemas de nos amis outre-atlantique, de la Sainte Brigitte et de la Chandeleur de nos contrées.

Ce que nous savons d’Imbolc, nous l’avons en grande partie appris grâce à la matière irlandaise. L’Irlande, christianisée bien plus tard que sur le continent européen, a souvent été une aide précieuse pour comprendre la signification des anciennes fêtes de nos ancêtres ainsi que leur déroulement. Imbolc est une fête où le feu, la lumière et l’eau ont une grande importance.

Imbolc est une fête de la Déesse ; dans la roue de l’année, à ce moment, la Déesse est à nouveau disponible après que son enfant, l’enfant-soleil, soit né. A ce stade de l’année, elle est jeune et resplendissante, disponible pour entamer à nouveau, un peu plus tard, un nouveau cycle fertile. La Terre est le corps de la Déesse ; tout comme Elle, la Terre se prépare à ce renouveau après son long sommeil d’hiver. Sans que le printemps soit déjà là, on peut voir certains frémissements de la nature en éveil dès Imbolc.

Pour illustrer ce moment, on peut conter cette histoire aux jeunes enfants (et aux moins jeunes ) :

L’histoire des petits enfants-racines

Sybille von Olfers

Traduction et adaptation Monique/Loar Zour

histoire des enfants-racines

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

1a1c19d76706695c109e671866788389\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\

Pin It on Pinterest

Shares