Aquarelles d’Imbolc

Aujourd’hui, nous avons fait plusieurs Aquarelles d’Imbolc. Pour les filles, c’était la toute première fois qu’elles utilisaient cette peinture, le papier plus épais nécessaire et la technique délavée (qui leur a un peu donné de mal d’ailleurs !)

Nous avons en premier refait le dessin de l’Histoire des enfants-racines, celui-ci :

Aquarelles d'Imbolc

Voici l’aquarelle d’Enora :

Aquarelles d'Imbolc

Voici l’aquarelle de Gwendolyne :

Aquarelles d'Imbolc

L’histoire de la noble chandelle

Ensuite, je leur ai raconté l’histoire de la noble chandelle qu’Apasdelutins a récemment traduite et publiée sur son blog :

Il était une fois la lueur rougeâtre d’une chandelle qui voulait célébrer la Chandeleur de toute sa splendeur. Elle brillerait toute la nuit, même si quelqu’un voulait lui souffler dessus, elle répandrait son grand cercle de lumière tout autour d’elle durant la nuit entière.

Elle était si fière de sa lueur rouge qu’elle se demanda : pourquoi est-ce que je ne brillerais que la nuit ? Je pourrais également briller toute la journée ! 
Alors, elle ne s’éteint pas quand le matin s’annonça et brilla tout au long de la matinée et de l’après-midi.

Quand le soleil descendit à hauteur de la fenêtre, il la vit et s’exclama : “Quoi, cette chandelle voudrait rivaliser avec moi ? Ah, mais c’est moi le plus brillant de la terre !” Alors le soleil se glissa dans la chambre pour éteindre la bougie. Il essaya et essaya encore, mais la lueur de la chandelle ne fit que faiblir et tourner à l’orange. Le soleil dut se résoudre à abandonner, car il était l’heure pour lui de se coucher. La bougie se concentra très très fort, rassembla toutes ses forces et retrouva à nouveau sa vive coloration rouge. Quand la lune bleue la vit par la fenêtre, elle se dit : “Qu’est-ce que cette lueur, là-dedans ? Je suis la seule à pouvoir briller, cette nuit !” La lune bleue se faufila dans la chambre et essaya elle aussi de souffler sur la bougie. Mais elle était moins forte que le soleil et, elle avait beau s’approcher, elle n’arrivait pas à l’atteindre. Elle essaya encore et encore, mais finalement, elle dut partir à son tour.

Au beau matin, lorsque les enfants entrèrent dans la chambre, ils trouvèrent la chandelle toute resplendissante, entourée de murs verts – les couleurs de Noël et de la Chandeleur. Et la petite bougie sourit car elle savait qu’un cœur vif et chaleureux est plus fort que tout !

Voici la peinture que j’ai proposée aux filles, sur le thème de la lueur de la bougie :

Aquarelles d'Imbolc

Enora a souhaité faire une bougie…

Aquarelles d'Imbolc

… et sa soeur, trois :

Aquarelles d'Imbolc

Ensuite, nous avons réalisé une carte de voeux pour l’anniversaire de la cousine des filles, une de mes petite nièces. Voici la carte de Gwendolyne :

Aquarelles d'Imbolc

Celle d’Enora :

Aquarelles d'Imbolc

Et la mienne :

Aquarelles d'Imbolc

Enregistrer

Enregistrer

Pin It on Pinterest

Shares