Voici une jolie histoire pour l’automne ou Halloween que je viens de finir de traduire. Elle est de Suzanne Down et est parue dans sa Newsletter d’Octobre 2011. Vous pouvez vous abonner à celle-ci sur son site http://junipertreepuppets.com ; vous recevrez ainsi chaque mois une nouvelle histoire et des indications pour feutrer des éléments de l’histoire afin de la conter.

La Maison-Citrouille de Pierre

 Il était une fois, loin d’ici, un petit village entouré par des terres agricoles. Et dans ce village il y avait un homme nommé Pierre, qui était à la recherche d’une maison pour lui et sa chère épouse.

Ils étaient nouveaux dans le village et avaient une petite boutique où ils vendaient des légumes frais de leur jardin ! Ils étaient vraiment bons dans la culture de légumes et les aimaient tant que chaque personne qui venait dans leur magasin achetait beaucoup de carottes, de betteraves, de blettes sucrée, des épinards, des courgettes, et bien sûr, leur favori …. des citrouilles et des courges !

Pierre cherchait beaucoup une maison à vivre, mais il n’y avait pas même une maison vide dans le village tout entier.

« Oh, ma chère, ma chère, s’écria Pierre. «Que pourrions faire pour trouver une chaleureuse maison pour deux ! »

Il suivit le chemin du village qui conduisait à leur jardin de légumes. Il avait beaucoup de travail à faire là, comme c’était l’automne, et toutes les les légumes étaient prêts pour la récolte et la vente dans leur boutique !

Il se leva et regarda la terre. C’était un merveilleux spectacle, car un jardin réchauffe le cœur. Il se baissa pour ramasser une carotte à grignoter. Pierre pris un grand panier robuste pour mettre les légumes dedans quand quelque chose attira son attention di coin de l’œil.

Sur le bord du champ, à demi caché par le saule, Pierre vit quelque chose d’assez grand, pas quelque chose de grand, mais plutôt de GÉANT !

« Je ne me souviens pas que quelque chose était là hier, » pensa Pierre. Et il est alla jeter un coup d’oeil.

Il marcha à travers les rangées de carottes, de haricots, de choux et la laitue, jusqu’à ce qu’il atteigne le saule. Là, il trouva à moitié cachée derrière les branches basses du saules qui pendait une très grande, non…. UNE CITROUILLE GÉANTE !

« Eh bien ça ! déclara Pierre à haute voix. « Je ne pourrais jamais la porter à la boutique. Ce serait même trop trop lourd de la rouler là-bas ! »

Comme il regardait la citrouille géante rougeoyant spectaculairement, il eu soudainement une idée ! Il sortit son couteau de poche et se mit à couper ici et là, faisant une porte. Il coupa un peu plus ici et là pour faire une fenêtre. Il nettoya toutes les graines de citrouille et les mit dans son panier de récolte. Il y avait des centaines de graines !

Puis il marcha droit à l’intérieur de la citrouille. Oui! C’était une très grande citrouille.

« Ce sera parfait ! », dit Pierre d’une voix très heureuse !

Puis il alla chercher sa femme !

Il l’amena vers le jardin et puis plus loin vers le saule, où à moitié cachée sous les branches basses était leur nouvelle maison ! Une maison de citrouille parfaite avec une vue sur le jardin.

Sa chère épouse l’aima de suite, et Pierre l’aida à l’intérieur de la belle pièce dorée, où ils vivraient très bien.

 Pierre le Mangeur de citrouille,,

Avait une femme, mais ne pouvait pas la garder. « 

Il la mit dans une coquille de courge,

Et là, il la garderait très bien.

Oui, là, il la garderait très bien.

 Pierre prit soin de nettoyer toutes les graines de citrouille de la maison, et il les vendit à son magasin. Il vendit chacun de graines. L’automne prochain il y avait un village entier de nouvelles maisons-citrouille donnant refuge à de nombreuses familles heureuses !

Fin

Instruction donnée par Suzanne Down pour feutrer la maison-citrouille de Pierre.

1. Faire une balle molle en papier pelucheux. Faite-la petite ou grande, selon la taille que vous voulez pour votre citrouille.

2. Entourez cette boule avec des couches de mèches de laine d’or orangée qui se chevauchent.

3. Piquer la laine jusqu’à ce qu’elle devienne vigoureuse et forte.

4. Feutre une tige de vigne et une feuilles verte après elle.

5. Ouvrez une « porte » près de la tige avec les doigts, assez grande pour que Pierre puisse mettre sa femme à l’intérieur.

Photo Suzanne Down

Traduction et Adaptation Monica Tedeschi

Enregistrer

Enregistrer

Pin It on Pinterest

Shares