Bloc de septembre : les mesures

Notre premier bloc de l’année a porté sur les mesures.

Septembre tire à sa fin et notre premier mois de travail s’achève avec lui. C’est une rentrée tout en douceur que nous avons effectuée cette année. Après avoir passé une année à travailler, travailler et travailler, j’ai eu besoin de lever un peu le pied, surtout que les vacances d’été ne m’ont pas suffit pour décompresser.  Je suis plus détendue, plus confiante aussi, et cela se répercute évidemment sur les filles… Elles n’en apprennent pas moins d’ailleurs.

Cela leur fait beaucoup de bien d’avoir une maman plus détendue, moins à cheval sur son propre travail et moins prise par toutes ses préparations. C’est davantage de temps pour jouer avec elles à tout un tas de jeux de société qu’elles affectionnent.

En plus, le temps s’en est mêlé ; le climat était merveilleux jusqu’à il y a quelques jours. Nous avons passé du bon temps sur la plage et profité encore de l’eau.

les mesures

Nous avons aussi passé beaucoup de temps au jardin et la nature nous a réservé de bien belles surprises, comme cette sauterelle de près de 5 cm de long qui pondait tranquillement devant nous, dans un dôme de taupe.

Nous avons fait plusieurs kilos de confiture, ce qui tombait pile poil avec notre bloc sur les mesures.

Nous avons aussi beaucoup lu et notamment trois merveilleux livres !

Le premier est un adorable petit album, très très poétique, intitulé Le petit jardinier, de Gerda Marie Scheidl, illustré avec charme par Bernadette, aux Editions Nord-Sud. Une histoire très pure qui nous a beaucoup plu.

les mesures

Le second, que nous avons lu le soir, est Le jardin secret de Frances H. Burnett chez Gallimard Jeunesse. Nous avions adoré l’an dernier lire La petite princesse, du même auteur ; un livre que j’avais eu en cadeau étant petite et que j’avais vraiment aimé.  Lire Le jardin secret a été un grand bonheur. Quel enthousiasme il a suscité chez les petites fées et chez moi ! Ce livre est tout simplement magnifique : il est très bien écrit, si riche en vocabulaire (pas comme bon nombre de livres actuels), avec un style élégant ; il est profond également : tout le cheminement intérieur de la fillette, puis du petit garçon, héros tous deux de ce livre, font échos à la renaissance d’un véritable jardin. L’auteur a su magistralement orchestrer la magie de la vie dans un récit prenant auquel on a pense longtemps après l’avoir lu… Nous avons du même auteur Le petit Lord qui nous attend dans notre pile de livre ; j’ai bien hâte ! La seule critique négative que je peux émettre est au sujet des quelques illustrations dont cette édition est pourvue : elle ne sont pas du tout à la hauteur de la magie de ce livre.  J’ai eu par la suite l’occasion de visionner le film tiré de ce livre ; quelle déception ! Rien à faire, les films sont rarement aussi bons que les livres… L’histoire a été tronquée, les personnalités changées et elles ont perdu de leur profondeur ; les changements intérieurs des enfants ont été transmués en rituels dépourvus de coeur, il manque des personnages principaux comme la mère de la petite servante Martha et de Dickon ; ce film est un bien piètre témoin de ce livre magnifique…

les mesures

Enfin, le troisième, que j’avais choisi pour notre leçon B était Le petit monde de Charlotte, Editions L’école des Loisirs. Comme nous avons ri des facéties de Wilbur le petit cochon extraordinaire et de sa non moins extraordinaire amie à huit pattes ! C’est là aussi un très joli livre. Bon, nous l’avouons, nous avons aussi tremblé pour Wilbur !

les mesures

En allemand, nous avons travaillé sur un petit livre de Helme Heine, Der Hase mit den roten Nase, un livre très court qui a l’avantage de mettre l’accent sur le vocabulaire des animaux et des couleurs. Et puis l’histoire est sympathique et se conclue par une petite leçon de vie. Toujours en allemand, nous avons appris en partie la chanson de Mozart In meinem kleinen Apfel.

les mesures

En anglais, nous nous sommes beaucoup amusées avec une chansonnette traditionnelle, Pease porridge hot, et le « clapping » (désolée pour ce barbarisme, mais je ne sais pas comment on appelle cela en français) qui la rythme. Nous avons travaillé un peu de vocabulaire à l’aide du joli livre de Tasha Tudor « 1 is One ». Lorsque les illustrations sont aussi qualitatives, l’enfant a nettement envie de connaître ce qui est raconté dans cette langue qu’il ne connaît pas et c’est plus de 50 % du travail qui est ainsi fait…

les mesures

En français, nous avons appris plusieurs chansons du CD Au fil des saisons. Autant j’ai beaucoup de mal avec la voix de l’interprète principale, autant les textes sont vraiment poétiques et les mélodies très intéressantes, notamment du point de vue rythmique.

les mesures

Enfin, en italien, nous avons appris une petite chanson, en attendant que je puisse investir dans quelque livres.

Finalement, c’est un bon bilan pour ce mois de septembre. Il n’y a que nos travaux manuels qui ont été les parents pauvres de ce mois… Nous avons commencé de jolis petits lapins au tricot ; j’ai terminé le miens, mais mes demoiselles traînent sur le leur !

les mesures

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

560447d964db5d42849604caa1b0429a55555555555555555555555555

Pin It on Pinterest

Shares