Premier bloc d’arithmétique

Notre premier bloc d’arithmétique se termine. Il a consisté en une révision générale des notions introduites l’an dernier, ainsi que de l’introduction de quelques nouveautés, comme les fractions.

arithmétique

Cette année, en arithmétique, j’ai opté pour le fait de suivre les cours des Frères Lyons dans la mesure où, non seulement, je voulais m’économiser un peu de travail en me facilitant la tâche, mais aussi parce que je sentais que j’avais encore trop peu confiance en moi concernant l’arithmétique.

arithmétique

Bien m’en a pris ! Leurs cours sont excellents, bien amenés, simples et favorisent la construction d’un raisonnement mathématique par l’enfant en respectant grandement ses propres solutions (on peut lire avec grand intérêt les quelques pages de leur site).

arithmétique

Je connais des tas de parents, tout particulièrement de mamans, qui se font beaucoup de soucis sur le fait d’accompagner leurs enfants dans le domaine mathématique. Et, vraiment, je le comprends parfaitement bien, étant passée par là. C’est que nous sommes nombreux à croire que les mathématiques sont terribles et qu’elles nous sont complètement étrangères même à un petit niveau. C’est pourquoi j’aimerais un peu vous parler de mon propre parcours en la matière.

arithmétique

J’ai été une enfant particulièrement accablée par les mathématiques ; je ne comprenais rien, ou très peu et, en grandissant, d’incompréhensions en humiliations subies de la part des profs et des élèves, mon sentiment d’incompréhension s’est mué en la croyance que, en tout état de cause, j’étais trop stupide pour comprendre quoi que ce soit en mathématiques. A l’âge adulte, je pensais plus sobrement la plupart du temps qu’il y a des gens matheux d’un côté, qui ont la chance de tout comprendre, et de l’autre, il y a les personnes comme moi qui, quoi qu’elles fassent, ne digéreront jamais un processus mathématique.

arithmétique

Lorsqu’il s’est agi pour moi d’introduire les mathématiques dans l’instruction de nos filles, j’ai eu très peur. D’une part, une cancre de mon acabit – eh oui, car les complexes que l’on se forge à l’école étant petit ont vraiment la dent dure – ne pouvait pas apprendre quoi que ce soit à un enfant, mais d’autre part, il me fallait trouver une bonne méthode, c’est-à-dire une méthode que je comprendrais et qui préserverait le beau potentiel de mes enfants tout en les aidant à avoir confiance en elles ; rien que cela était un défi un peu surhumain pour moi. Voilà l’état d’esprit dans lequel j’étais à l’aube des six ans de nos filles, complètement paralysée par ce que je considère être un traumatisme vécu.

arithmétique

Heureusement, j’ai rencontré très vite la pédagogie Steiner et j’ai découvert une autre manière d’aborder les mathématiques et de les présenter aux enfants. Mais cela ne permettait pas pour autant que je sois opérationnelle très rapidement. Chaque année, durant les trois premières années officiellement contrôlée de notre instruction en famille, j’ai livré un combat avec moi-même pour me faire confiance et apprendre les bases qui  m’ont manquées, notamment parce qu’elles ne m’ont pas été présentées de manière à ce que je puisse les assimiler. Chaque année, j’ai dû aussi faire un effort important pour intégrer un peu plus l’esprit de la pédagogie Waldorf afin de le transmettre à nos filles. Oh, et puis, sur ce chemin, j’ai été aidée par une douce amie matheuse qui m’a beaucoup encouragée et guidée, ce dont je lui suis à jamais très reconnaissante 🙂 .

arithmétique

Toutefois, ces efforts ont vraiment été difficiles et par moment douloureux ; j’ai cru, plus d’une fois, que je n’y arriverais pas. Néanmoins, quand je vois que nos petites filles abordent chaque notion mathématique avec gaieté et entrain (même si elles râlent parfois un peu, rien que pour le plaisir de râler, mi figue mi raisin, le rire prêt à décoller de leurs lèvres), je me félicite de tous ces efforts. Qui plus est, quand je constate à quel point j’ai gagné en confiance en moi et récupérer des compétences dont je me croyais privées à vie, je me félicite doublement et je m’encourage à persévérer. Et je comprends d’autant plus qu’on dit dans le milieu de la pédagogie Steiner que celle-ci est thérapeutique pour l’enfant comme pour le parent. Je le vis en moi-même ; grâce à elle, j’ai pu me réparer.

arithmétique

Alors, vous me direz, quel rapport entre la pédagogie Waldorf et les cours des Frères Lyons ? En tant que tel aucun. Cependant, leurs cours sont vraiment intelligents ; l’enfant en est l’acteur principal et, grâce aux jeux et aux manipulations très concrètes et très simples, il trouve ses solutions pour résoudre un problème. Comme c’est lui qui a élaboré la solution, point n’est besoin de lui faire répéter le même exercice des tas et des tas de fois : il peut tout simplement le refaire de lui-même. Ce qui n’est vraiment pas éloigné de l’esprit de la pédagogie Steiner dans lequel on calque les apprentissages fondamentaux sur l’évolution qu’ils ont eus au sein de l’Humanité ; mais aussi esprit d’une pédagogie particulière dans laquelle on s’attache à semer, à certains moments idoines, les graines qui deviendront de belles plantes lorsque le moment sera venu. Il ne restait plus qu’à le traiter de manière plus « Waldorf » –  oui, on peut le faire 🙂 – ce que je vous montre en photos depuis le début de l’article.

arithmétique

J’ai terminé le bloc en introduisant les fractions ; je me souviens très bien les avoir faites étant enfant mais n’y avoir strictement rien compris…  J’appréhendais beaucoup de les faire avec nos filles. Quel bonheur, quelle surprise, de découvrir que les fractions sont introduites par une histoire (comme en pédagogie Steiner) et que les concepts sont amenés si simplement par les manipulations les plus riches de bon sens qui soit, ce qui est très ludique !

arithmétique

Alors, j’espère par ces quelques paragraphes sur l’arithmétique en encourager plus d’un/d’une à affronter leurs démons des maths, à utiliser ces cours et à ne pas hésiter à les rendre esthétique, aspect cher à la pédagogie Steiner.

arithmétique

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pin It on Pinterest

Shares