Il faut viser la lune, parce qu’au moins, si vous échouez, vous finissez dans les étoiles.
Oscar Wilde

L’éducation dans la pédagogie Waldorf-Steiner est un art. Parfois, je suis lassée  de tout le travail que demande sa mise en place dans notre famille  : les traductions, les longues réflexions après avoir lu et étudié certains thèmes, les longs moments de préparation des blocs, les remises en question qu’amène ce que j’étudie, les doutes, etc… C’est vrai, c’est très prenant et j’y pense tout le temps (ou presque) : comment vais- je introduire telle notion? Comment les filles réagissent-elles à tel ou tel enseignement ? Pourquoi l’une ou l’autre bloque-t-elle sur certains points ? Et ainsi de suite.

L’aspect « traversée du désert » est d’autant plus fort que la reconnaissance de la valeur de cette pédagogie est est quasi inexistante à l’Éducation Nationale et que le milieu Waldorf français « officiel » est assez particulier, n’accordant pas forcément de valeur aux expériences d’instruction en famille sur la base de cette pédagogie, contrairement à ce qui se passe aux États-Unis, par exemple, où les familles instruisant leurs enfants sont très bien intégrées et reconnues.

Mais quand je vois à quoi elle amène nos filles, je me dis que l’investissement en vaut vraiment la peine. C’est ce que je me suis dit en regardant la nouvelle aquarelle de Gwendolyne que vous pouvez admirer ci-dessus.

Rudolf Steiner avait à cœur la transmission aux enfants du beau. Toute la pédagogie qu’il a crée équivaut à un art de l’éducation, dans lequel l’enseignant transmet artistiquement son enseignement, qu’il s’agisse de mathématiques, d’astronomie ou de botanique. Mais le beau, chez Steiner, n’est jamais ramené à sa seule valeur esthétique ; il s’accompagne toujours d’un état d’être qui permet sa naissance, d’une construction intérieure extrêmement importante. La beauté chez Steiner a à voir avec l’ouverture au spirituel, le lien à l’âme de l’enfant. En ce sens, son œuvre est unique.

Elle est par moment difficile à mettre en œuvre tant elle est exigeante en terme de travail et de critères qualitatifs, tant elle « vise la lune » ; mais, au moins, on peut admirer les étoiles !

Pin It on Pinterest

Shares