Éduquer pour la paix

Il y a des jours où l’émotion nous submerge devant des réalités douloureuses et bouleversantes. Ce soir, des bougies brûlent sur mon autel, pour toutes les personnes qui sont mortes aujourd’hui à Charlie Hebdo, leurs familles, et toutes les personnes qui ont été blessées dans cet attentat, et je prie pour la paix.

Je pense à toutes ces personnes qui pleurent la perte d’un être cher à cause de la haine au service de la Terreur. Je pense aussi à tous les musulmans bons et pacifiques qui risquent d’être l’objet de représailles aveugles et je prie pour que ce terrible événement nous pousse encore plus vers la paix entre tous les peuples.

L’importance de la tâche qui est la nôtre prend encore plus d’acuité en un tel jour : élever nos enfants dans l’amour et le respect de leur personne, car un enfant qui a été profondément respecté, à qui on a permis de se construire dans l’amour, à l’écoute de son intérieur, de ses rêves,  également de son potentiel formidable , un enfant que l’on a accompagné avec bienveillance, sans humiliation, sans détruire son précieux capital de vie en le frappant ou en le rabaissant, cet enfant n’ira jamais poser des bombes ou fusiller des êtres vivants ; naturellement, il souhaitera contribuer à faire prospérer la vie.

Nous ne sommes certes pas des Martin Luther King ou des Gandhi, mais nous sommes beaucoup à être parents, ou à nous occuper d’enfants ; notre façon à nous de construire la paix mondiale est de nous occuper avec humilité et révérence des enfants porteurs du futur.

There are days when emotion overwhelms us facing painful and distressing realities. Tonight, candles are burning on my altar, for all those who died today at Charlie Hebdo, their families, and all those who were injured in the attack, and i’m praying for peace.

I think of all those people who mourn the loss of a loved one because of the hatred which servs Terror . I think also of all the good and peaceful Muslims (many where friends of mine) who risk being subjected to indiscriminate reprisals and I pray that this terrible event still pushes us closer to peace among all peoples.

The importance of the task of ours is even more acute in such a day: raise our children in love and respect for their person, as a child who was deeply respected, who are allowed build herself in love, listening to its interior, its dreams, also its  great potential, a child who is accompanied sympathetically, without humiliation, without destroying its  precious capital of life by striking or by lowering her, this child will never go to throw bombs or shoot living beings; naturally he wish to contribute to prosper life.

We‘re certainly not Martin Luther King or Gandhi, but we are much to be parents or to take care of children; our way of building world peace is to take care with humility and reverence of children carrying the future.

252ce2c50cd1d55229102d3688b39f31ooooooooooo

Pin It on Pinterest

Shares