Accès des enfants aux écrans et choix des films

La problématique actuelle liée à l’utilisation des écrans par les enfants est épineuse. Je suppose que rares sont les familles qui ne sont pas confrontées à un moment ou un autre aux films que les enfants aimeraient voir parce qu’ils en ont entendu parler chez les petits copains ou parce qu’ils y ont été exposés d’une manière ou d’une autre… Il est parfois bien difficile de se faire une idée sur la possibilité ou pas pour notre enfant de regarder tel ou tel film, surtout si vous êtes tombés dans la pédagogie Steiner.

En effet, celle-ci recommande grandement que les enfants soient éloignés le plus possible des écrans, et par conséquent de la télévision. Certains détracteurs de cette position s’empressent en général de déclarer qu’à l’époque de Ruldof Steiner, il n’y avait pas d’écrans en tous genres et que si c’était maintenant il réviserait ce principe. Je ne le crois pas ; pas sur ce point-là.

De plus en plus de spécialistes mettent désormais en garde contre l’accès prolongé des enfants aux écrans. La question de la protection des enfants est au coeur de cette problématique, protection qui ne sera jamais prise en compte par les publicitaires qui entendent faire la pluie et le beau temps dans nos familles et par les producteurs de films plutôt préoccupés par leurs subsides et leur audience.

Vous pouvez lire sur ce point un certain nombres de liens et de livres :

L’avis de l’Académie des Sciences sur L’enfant et les écrans, un dossier important et volumineux élaboré par Jean-François Bach, Olivier Houdé, Pierre Léna et Serge Tisseron qui a été remis au gouvernement.

– Le très célèbre « TV Lobotomie » de Michel Desmurget, aux éditions Max Milo. De nombreuses vidéos relatives au travail de Michel Desmurget peuvent être regardées sur Youtube en tapant « TV Lobotomie », notamment celle-ci :

-« Les dessins animés plus traumatisants que les films pour adultes« , un article du Monde.

– En anglais, notamment « Strangers in our home« , un pdf accessible et intéressant, le point de vue d’une pédiatre également maman.

Entre l’éloignement total de l’enfant de toutes sortes d’écrans et l’accès complètement libre aux écrans, il y a une infinité de situations. Chacun verra à adopter ce qui semble le plus adapté à son mode de vie et ses choix parentaux. Ce que vous souhaitez transmettre à vos enfants est un questionnement central ; si vous souhaitez des enfants créatifs, considérez bien que moins il y aura d’accès aux écrans pour les enfants, plus ils seront portés à créer à partir de diverses techniques dans lesquelles vous pouvez les accompagner. Plus ils seront également enclins à passer de longs moments dehors, au contact de la nature…

Quoi qu’il en soit, dans tous les cas, le contrôle du parent sur ce que l’enfant regarde à partir des écrans est un strict minimum.

Pour vous y aider, vous pouvez également consulter ce site très bien fait, et ce, de manière très intelligente. Vous y trouverez des grilles analytiques pour de nombreux films, avec des conseils d’âge. Ce site a été élaboré par une enseignante et un éducateur social. Il vous permettra de vous faire un point de vue plus étayé à propos des films que vous seriez susceptibles de proposer à vos enfants.

Sur ce site, vous trouverez aussi une bonne bibliographie et de nombreux liens très intéressants. (cliquez sur l’image pour vous y rendre directement)

Egalement, vous pouvez mettre à profit l’écoute de cette conférence réalisée par un enseignant Waldorf ; la question des écrans y est abordée.

Bonne réflexion !

(Photo en en-tête : Broderie bretonne réalisée par une de mes filles, 10 ans à l’époque)

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pin It on Pinterest

Shares