Sur Chant des Fées, il y a plusieurs articles qui vous permettront de préparer votre festival d’Imbolc en cette nouvelle année 2016.

Tout d’abord, pour bien cerner le sens de cette fête, ses symboliques principales, et des idées d’activités et de recettes, c’est ICI.Chacun sait que la pédagogie Steiner prend appui sur le vieux fond commun de contes et de légendes pour amener les enfants vers leur spiritualité, ainsi que vers les notions que l’on souhaite leur faire découvrir. Avoir un choix d’histoires, de ce point de vue, est important. Voici, sur le même article, la très jolie histoire des Enfants racines traduite du livre de Sybille von Offers par mes soins. Vous pouvez  voir ICI des photos du conte sur table que j’avais fait une année en m’en inspirant. A l’époque, tous mes personnages étaient réalisés en laine au crochet ; j’étais encore assez novice en laine feutrée. Peu importe d’ailleurs la technique vous employez pour faire vos petits personnages, vos enfants seront subjugués par le conte et non par vos lacunes en travail manuel ! J’ai conté plusieurs années de suite cette histoire sans que nos filles ne s’en lassent.

Vous trouverez encore trois autres histoires sur le blog : une histoire écrite par Starhawk que j’avais également traduite et qui met au premier plan la bien aimée déesse Brigit : L’histoire de Brigit.

Pour les plus grands, vous pourrez trouver un joli conte écossais qui met en scène la Cailleach, une très grande déesse symbolisant l’hiver, Brigit, figurant ici le printemps emprisonné par l’hiver, et Angus le dieu de l’amour. Le conte est davantage adapté aux grands enfants bien que, dans une fratrie d’âges très différents, les histoires sont souvent porteuses de sens à des niveaux très divers selon les enfants et fonctionnent pour les petits comme pour les grands.

Enfin, voici une histoire plus « séculière », La noble chandelle. On peut très facilement l’assortir d’une aquarelle à réaliser tous ensemble.

Une comptine est toujours très appréciable pour « ritualiser » avec les petits le moment particulier que représente une célébration. Vous trouverez ci-après en fin de page la comptine « La petite plante » que j’avais traduite de l’anglais.

Mais, si vous le préférez, un joli verset endosse également très facilement ce rôle (verset d’Imbolc). Les versets apportent poésie et solennité aux moments les plus importants de la saison, tout autant qu’à notre quotidien.Pour votre table des saisons, vous trouverez en téléchargement libre un patron pour réaliser de mignons petits moutons au crochet à poser sur votre table des saisons.

Finalement, en terme d’activité, ICI, vous pouvez voir les bougies en feuilles de cire, très simples pour les petites mains : il suffit de les rouler en enfermant dedans une mèche. C’est ultra facile, beau et très gratifiant pour les petits et les grands.

Il me reste à vous souhaitez à tous une très bonne année 2016, qu’elle vous apporte beaucoup de bonheur en famille, la santé et l’amour.

Pin It on Pinterest

Shares