La serre Chant des Fées, laboratoire de la nature

Il y a peu de temps, en famille, nous avons installé une serre-tunnel de 24 m² que j’ai un peu fièrement surnommée la « serre Chant des Fées ». C’est que celle-ci, à nos yeux, est aussi un laboratoire des apprentissages naturels pour nos filles et les enfants de passage chez nous.

En effet, le lien avec la terre et le respect de sa nature est un des grands incontournables de la pédagogie Waldorf Steiner. Depuis que l’enfant est tout petit, et durant toutes les étapes de son développement, son investissement dans la nature est privilégié.

Bien sûr, le tout petit, ou le jeune enfant, sera surtout encouragé à jouer librement dans les environnements naturels autour de chez lui, à investir les arbres et les buissons ; à observer les multitudes d’insectes autour de lui, comment ils vivent et se nourrissent, leur habitat ; les découvertes possibles dans la nature sont illimitées, et ce, par tous les temps. Ou tout simplement à rester à rêver sous les frondaisons, profitant ainsi de la bonne énergie des arbres.

Plus tard, l’enfant grandissant, déjà grandement ouvert au respect de la terre par son contact constant avec celle-ci, sera éveillé progressivement aux sciences de la terre durant les classes… et toujours, parallèlement, on s’efforcera, dans le cadre d’une instruction en famille, de lui montrer et de le faire participer aux travaux saisonniers du jardin. Comment entretenir, soigner et enrichir le jardin de façon à être en harmonie avec la nature ? Mais aussi, comment produire nous-même une partie tout au moins de notre alimentation ?

serre Chant des Fées

Ville ou campagne ?

Même en ville, dans une balconnière, il y a déjà de quoi montrer aux enfants et les faire participer à une dimension écologique : on peut cultiver des plantes aromatiques en pot, et même certains types de légumes qui s’y acclimatent très bien ; on peut aussi composter grâce au lombricompostage (voir Ici et Ici notamment).

A fortiori, à la campagne, ou du moins, lorsqu’on a un bout de terrain, il est extrêmement fertile – pour reprendre une thématique potagère ! – d’encourager nos enfants à réaliser avec nous un jardin-potager.

Lorsqu’on a la chance de faire l’instruction en famille, on peut prendre le temps de monter un projet au jardin, aussi modeste soit-il. Les enfants y trouveront la pratique à de nombreux apprentissages qu’ils font par ailleurs dans leur étude, et surtout, ce sera une pratique vivante et réjouissante. Les enfants ont beaucoup de bonheur à voir le fruit de leurs efforts incarnés dans de délicieux légumes ou fruits !

Depuis quelques temps, se multiplient les initiatives en faveur d’un retour à la terre au sein des établissements scolaires en particulier, et dans l’instruction des enfants en général ; j’en reparlerai régulièrement sur ce blog. C’est un tournant heureux, pour la planète comme pour l’humanité au premier rang de laquelle nos enfants en seront les bénéficiaires.

Qu’en est-ils chez vous ? Organisez-vous votre instruction en famille de sorte de réserver du temps pour des projets naturels ?

serre Chant des Fées

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pin It on Pinterest

Shares