Voici deux Poésies d’hiver de Maurice Carême. Il est difficile de faire un choix parmi les textes poétiques qui parlent de l’hiver et qui sont destinés aux enfants. Nombre d’entre eux sont très jolis, mais je crois que mon coeur ne cessera jamais de battre pour la tendre poésie de Maurice Carême. De tous, il est celui qui me touche le plus. Alors, de fait, c’est lui que j’ai choisi pour vous fournir deux poèmes d’hiver !

Poésies d’hiver de Maurice Carême :

Il a neigé

Il a neigé dans l’aube rose,

Si doucement neigé

Que le chaton noir croit rêver.

C’est à peine s’il ose

Marcher.

Il a neigé dans l’aube rose.

Si doucement neigé

Que les choses

Semblent avoir changé.

Poésies d'hiver de Maurice Carême

Le givre

Mon Dieu ! Comme ils sont beaux,

Les tremblants animaux

Que le givre a fait naître

La nuit sur ma fenêtre !

poésies d'hiver

Ils broutent des fougères

Dans un bois plein d’étoiles,

Et l’on voit la lumière

A travers leurs corps pâles.

poésies d'hiver

Il y a un chevreuil

Qui me connaît déjà,

Il soulève pour moi

Son front d’entre les feuilles.

Et quand il me regarde,

Ses grands yeux sont si doux

Que je sens mon coeur battre

Et trembler mes genoux.

poésies d'hiver

Laissez-moi, Ô décembre !

Ce chevreuil merveilleux.

Je resterai sans feu

Dans ma petite chambre

Poésies d'hiver de Maurice Carême

N’hésitez pas à télécharger ces poésies au format pdf :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pin It on Pinterest

Shares