Nous sommes presque à la moitié du mois de décembre. Les festivités de l’Avent vont grand train ici et là. J’espère que tout se passe bien chez vous ! Aujourd’hui, je vous présente une nouvelle chanson d’hiver.

Cette chanson d’hiver se termine sur la promesse d’un printemps revigoré par les rayons du soleil. A quelques jours du solstice – sept très exactement -, une telle chanson me semble de bonne augure !

Vous verrez qu’elle n’est pas non plus dénuée d’humour ! Et, si d’aventure, comme nous, vous tiquez un peu sur le mot vilain, rien ne vous empêche de le remplacer, n’est-ce pas ? Coquin, malin, etc…

C’est une chanson traditionnelle de la pédagogie Waldorf-Steiner, parue dans Le petit Ménestrel, de Lothar Reubke, Éditions  Devenir, 1987, et pour laquelle, il me semble, il n’existe pas d’enregistrement audio. Bien qu’elle soit musicalement très simple – elle utilise la quinte préconisée par Rudolf Steiner pour les très jeunes enfants -, beaucoup de parents ne connaissent pas assez de solfège pour interpréter les partitions ou sont rebutés par ces désespérantes portées pleines de signes bizarres…

Alors, il m’a semblé que vous en offrir une version audio était une bonne idée en ce temps de l’Avent. La chanson conviendra à tous, car elle est axée sur une observation de la nature et peut, de ce fait, convenir à l’ensemble des familles.

En voici le texte :

L’hiver est un vilain

L’hiver glacial est un vilain,

De sa gelée profonde

Il a saisi les fleurs, le grain,

Il règne sur le monde

chanson d'hiver

 Hiver, tu reste si longtemps.

Mais vois à la fenêtre:

Bientôt devant le gai printemps

Tu devras disparaître.

chanson d'hiver

Lors le soleil s’élèvera ;

De ses rayons qui dorent,

Hors de la terre il tirera

Les fleurs multicolores.

 Pour télécharger la chanson au format PDF, c’est ici :

Et pour écouter la chanson, c’est là :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Joyeux hiver à toutes et tous !

Pin It on Pinterest

Shares