Poésies d’hiver encore ! La poésie, on ne devrait jamais en avoir assez. Avez-vous remarqué à quel point elle est facilement absente de notre vie ? Et pourtant, par sa beauté et sa musicalité, elle nous aide à nous relier aux valeurs de notre coeur, à notre âme. Partager de la poésie avec nos enfants est d’une grande richesse.

Berceuse du petit loir

Bien au creux, bien au chaud

Mon Gras, mon Doux, mon Beau,

Poil-Luisant, Patte-Fine

Dors, mon petit Loir, dors

Un petit Loi qui dort

Dort et Dîne

Un petit Loir qui dort

Dîne et dort.

 

Voici l’hiver venu

Les petits rats tout nus

Nichent dans la farine

Dors, mon petit Loir, dors

Un petit Loir qui dort

Dort et dîne

Un petit Loir qui dort

Dîne et dort.

Poésies d'hiver

 

Aux arbres du verger

Bois sec, noyaux rongés,

Le vent chante famine

Dors, mon petit Loir, dors

Un petit Loir qui dort

Dort et dîne

Un petit Loir qui dort

Dîne et dort.

Simone Ratel

Gelée blanche

Petit gourmands, venez vite

voir le pré de ce matin !

On dirait

qu’il s’est changé tout exprès

pour les petits intrépides

en tartine d’angélique

saupoudrée de sucre fin.

Florian-Parmentier

L’hiver

L’hiver, s’il tombe de la neige,

Le chien blanc a l’air d’être beige.

Les arbres sont bientôt touffus

Comme dans l’été qui n’est plus.

Les oiseaux marquent les allées

Avec leurs pattes étoilées.

Aussitôt qu’il fait assez jour,

Dans le jardin bien vite on court.

Notre maman nous emmitoufle,

Même au soleil, la bise souffle.

Pour faire un grand bonhomme blanc,

Tout le monde prend son élan.

Après ça, batailles de neige !

On s’agite, on crie, o n s’assiège.

Et puis on rentre, le nez bleu,

Pour se sécher autour du feu.

In Poèmes Mignons, Lucie Delarue Mardrus, p. 81, Librairie Gedalge, 1929

Poésies d'hiver

Cliques sur l’icône pour télécharger les poésies :

Enregistrer

Enregistrer

741456ef450a4e9278b17b7343df8ba2;;;;;;;;;;;;;;;

Pin It on Pinterest

Shares