Qui aime le plus les arbres ? Voici une question un peu provocatrice à laquelle ce petit texte vivant et humoristique répond avec sagesse.

Il nous aide à compléter la panoplie des qualités que l’on peut – que l’on doit – attribuer à l’hiver, ce mal aimé !

Chaque saison possède sa beauté et véhicule un certain nombre de valeurs ; on oublie trop souvent celles liées à l’hiver et c’est un des mérites de la poésie que de nous y faire réfléchir.

Aux enfants, nous pouvons ainsi transmettre l’amour de chaque saison, par nos ballades, l’observation de la nature et de ce qui s’y produit ; les enfants font le lien avec la table des saisons qui évolue au même rythme que ce qu’ils voient dehors. Les poèmes, comptines, versets, chansons et histoires renforcent cette connexion au rythme de la nature. Et ainsi, la boucle est bouclée, dans la plus grande cohérence, contribuant ainsi à fortifier l’enfant.

Alors ? Qu’en pensez-vous ?

Qui aime le plus les arbres ?

Qui aime le plus les arbres ?

« Moi ! », dit le printemps.

« Des feuilles si belles

Je leur offre ! »

Qui aime le plus les arbres ?

« Moi ! », dit l’été.

« Je leur donne des fleurs,

Des blanches, des jaunes, des rouges ! »

Qui aime le plus les arbres ?

« Moi ! », dit l’automne.

« Je leur donne des fruits succulents

Et des teintes brillantes à tous ! »

Qui aime le plus les arbres ?

« Moi , je les aime le plus ! »

Répond sévèrement l’hiver :

« Je leur donne le repos ! »

in « The pearl story book : stories and legends of winter, Christmas and New year day », 1919, p. 131.

Qui aime le plus les arbres ?

Télécharger la ressource en cliquant ci-dessous :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pin It on Pinterest

Shares