Les fondements du bloc de physiologie

Pourquoi étudier la physiologie ? La pédagogie Steiner est profondément écologique en ce sens qu’elle nourrit dans l’enfant un sens d’unité avec le tout. Progressivement, l’enfant est amené dans les classes plus élevées à forger une pensée analytique au sujet de la compréhension du vivant.

Croquis de la colonne vertébrale par Enora

A 12 ans, la conscience des enfants a besoin d’être informée et leur grand intérêt pour ce qui les entoure a besoin d’être nourri, faisant souvent écho à leur changement physique et psychologique. L’emphase est donc placée délibérément, à cet âge, sur l’être humain. Cette année, au programme, nous avons donc deux blocs de physiologie.

physiologie

Croquis de pieds par Gwendolyne

Durant trois semaines, nous avons donc étudié les notions de base relatives tout d’abord à une bonne hygiène de vie :

  • la colonne vertébrale et la notion de bonne posture ;
  • la question cruciale du sommeil, et notamment du sommeil des adolescents ; à 12 ans et durant l’adolescence, l’enfant a besoin encore de 10 à 12 heures de sommeil. Pas question de faire des coupes franches dedans. L’adolescence est une période de bouleversement total dans le corps, dans l’émotionnel et dans le mental. Un bon sommeil est une base nécessaire pour passer ce cap en bonne santé globale ;

physiologie

Les quatre éléments et le corps

  • la peau, son rôle de protection et d’émonctoire ; comment en prendre soin naturellement alors qu’on sait que les produits de soin classiques sont remplis de composés chimiques néfastes à notre santé
  • la digestion, le rôle des dents et de la salive ;

physiologie

Sang chaud/Sang froid

  • la nourriture et se nourrir sainement ;
  • la question de la drogue, du café et de l’alcool.

physiologie

Division tripartite du corps

Vous noterez qu’ici encore, la progression Waldorf-Steiner rejoint souvent le programme courant de SVT de 5ème mis en place par l’Éducation Nationale. C’est quelque chose d’important à souligner aux inspecteurs lors des contrôles ; cela les rassure, et permet un dialogue sur la base des rapprochements que l’on peut faire entre les deux pédagogies. L’entente est possible.

physiologie

L’homme de Vitruve

Pour ce bloc, les filles n’ont pas eu de lectures complémentaires en enrichissement ; elles n’ont pas eu non plus d’aquarelles en plus des dessins courants du bloc. Les mois de janvier et de février sont traditionnellement des mois où nous avons beaucoup besoin de repos et nous nous l’accordons bien que gardant un rythme de travail avec : chant tous les matins, les leçons principales le matin également (la leçon principale du bloc, le français et les maths), et les langues l’après-midi.

physiologie

Le processus de la sueur

Vivant en pleine campagne, nous sommes sans doute assez influencées par la nature autour de nous. Il fait très froid même sous notre climat océanique ; le gel est très présent et ne disparaît pas sous les rayons du soleil ; la terre est toute dure, toute endormie. Cet état de la nature favorise une certaine contemplation dont j’aime à me délecter. C’est un de mes petits plaisirs en cette période qui, par ailleurs, n’est jamais simple pour moi.

physiologie

Les quatre éléments et le corps

Alors, avec les filles, nous aimons à avoir un rythme d’activités bien moins prenant, à passer quelques heures chaque jour à créer, avec à côté de nous une boisson chaude. En ce moment, nous brodons des costumes bretons pour le Cercle Celtique où les filles dansent depuis plusieurs années ; nos filles sont les plus jeunes brodeuses du Cercle, ce dont elles sont très fières ! Je suis très heureuse et moi-même très fière que les responsables leur aient fait confiance et leur aient confié cette tâche. Voilà encore une belle conséquence de la pédagogie Steiner dans notre maison !

physiologie

Relation soleil/plantes/animaux/humains

Enregistrer

Pin It on Pinterest

Shares