La semaine dernière, je vous parlais de notre utilisation de la méthode de latin Orberg. Entrons un peu plus maintenant dans les leçons proprement dites !

De quoi se compose la méthode de latin Orberg ?

Il y a deux volumes de base :

On commence bien évidemment par le premier volume. C’est important, car elle est, bien sûr, progressive.

Deux volumes contenant des exercices peuvent compléter les deux premiers :

Il existe un manuel de l’étudiant que je vous recommande vivement, car il donne des indications précieuses ; attention à bien choisir le manuel pour les Français si vous ne lisez que cette langue !

  • Hans Orberg, Lingua Latina per se illustrate: Latine Disco

En langue anglaise, on trouve également un manuel pour l’enseignant, très utile lui aussi, notamment en ce qu’il donne les corrections des exercices précédents (Exercitia Latina Pars I et II). Toujours en anglais, on trouve aussi un « Companion« .

Il est possible aussi d’acquérir une grammaire et un lexique, mais ils ne sont pas indispensables :

Enfin, si vraiment vous n’en avez pas encore assez, il existe une littérature supplémentaire disponible pour accompagner les deux volumes de base, chapitre par chaque chapitre.

Pour le premier livre, (Pars I Familia Romana), il s’agit de :

Pour le deuxième volume (Roma Aeterna), ce sont tous des volumes distincts qui ne vont pas avec des chapitres spécifiques comme pour le premier volume. Vous êtes censés être en mesure de les lire indépendamment et selon vos goûts et préférences, une fois que vous aurez terminé le premier ouvrage (Pars I Familia Romana). Il s’agit de :

Notez enfin qu’il existe un groupe Yahoo consacré à cette méthode ; pas très actif, il recèle toutefois quelques petits trésors, comme ces Conseils aux professeurs dispensés par Hans Orberg lui-même et traduits en français.

Les Espagnols consacrent un site entier à cette méthode sur lequel on peut aussi trouver quelques ressources (si vraiment vous n’en avez pas assez avec tout ça !)

Sur Youtube, vous pouvez écouter certains chapitres, par exemple ici :

Des CD de la méthode existent également. On les voit ICI, mais aucune idée de comment vous pouvez les trouver depuis la France.

latin Orberg

Déroulement d’une leçon de latin Orberg

De mon côté, j’étudie la leçon en amont. Ensuite, je la travaille avec les filles.

C’est la façon dont nous procédons, libre à vous d’en trouver une qui vous conviendrait davantage ; je me suis notamment basée sur les Conseils donnés par le Professeur Orberg que j’ai cités plus haut.

Souvent nous débutons la leçon avec une séance de Flashcards que je fais moi-même ; c’est une façon un peu plus légère de faire apprendre du vocabulaire par coeur à deux enfants qui ont beaucoup de mal avec cette forme de mémorisation.

Lorsque nous commençons un chapitre, nous passons un moment à observer l’image en tête de chapitre : les détails, les thèmes.

Éventuellement, nous écoutons la vidéo du chapitre si nous constatons que notre prononciation est trouble ou hésitante. Mais généralement, je préfère que nous lisions avant la partie étudiée. Chaque chapitre est divisé en sections. Nous lisons donc la section concernée lors d’une leçon.

Mais chaque section est décomposée ; je les aide alors à dégager les règles de grammaire, à l’oral, puis à l’écrit à la fin de la leçon ou lors de la leçon prochaine, en récapitulant certains points sous forme de fiches. Elles ont chacune un classeur de latin, divisés en plusieurs sections : noms ; adjectifs, verbes, mots divers, pronoms, etc. Les points de cours sont notés dans la partie correspondante.

Ensuite, lorsque les trois sections ont été étudiées, leçon après leçon, nous faisons les Pensa ; ce sont des exercices situés dans chacun des chapitres. Pour le professeur Orberg, c’est une base suffisante pour progresser avec sa méthode. En ce qui me concerne, je préfère consolider avec les Exercitia latina correspondant au chapitre que nous venons de voir.

Ensuite, nous complétons avec le Collequia Personnarum correspondant qui se révèle d’une lecture ultra simple après avoir étudié en profondeur le chapitre.

Suivant les instructions du concepteur de la méthode, je leur ai appris à utiliser l’Index Vocabulorum en fin de volume pour retrouver un mot de vocabulaire oublié ; ainsi, l’index renvoie à la première référence du mot qui, dans le contexte, éclairci totalement sa signification. De même, en grammaire, elles consultent l’Index Grammaticum si besoin.

J’essaie de leur rappeler de faire l’effort de traduire le moins possible dans leur tête.

Enfin, comme vous le savez, nous aimons beaucoup chanter avant de commencer chaque journée de travail. Parmi toutes les chansons que nous chantons chaque jour travaillé, il y a toujours une chanson en latin. C’est une manière plus légère et plus ludique de continuer à nous familiariser avec le latin !

Enregistrer

Enregistrer

(La photo tout en haut est la déesse Tellus du Ara Pacis (l’autel de la paix) à Rome)

Pin It on Pinterest

Shares