enfants en bonne santé

Les enfants sains sont spontanés, bruyants, dynamiques, émotifs et vifs

Qu’est-ce qu’un enfant en bonne santé ? Mais aussi comment préserver sa santé ?

Les enfants en bonne santé sont des enfants dont l’enfance est préservée, un enjeu de grande importance dans nos sociétés d’aujourd’hui. C’est une problématique que j’ai souvent abordée sur Chant des Fées et qui me tient très à coeur.

L’enfance est en danger ; elle est constamment grignotée et se trouve dramatiquement réduite à une peau de chagrin. Nous vivons dans un monde désenchanté et nous en constatons les conséquences dramatiques. A Chant des Fées, nous y sommes très réceptifs depuis bien longtemps, et c’est une des missions du site que de contribuer à ce que la vie soit réenchantée, notamment au profit des enfants qui n’en ont jamais eu autant besoin.

Sans parler des adultes qui, eux aussi, souffrent de cette atteinte…

Sur ce thème, voici un article que j’ai traduit de l’italien ; il est simple, sobre, mais tellement efficace ! Son original se trouve sur le site Lamente è meravigliosa.

enfants en bonne santé

Les enfants en bonne santé sont spontanés, bruyants, dynamiques, émotifs et vifs

Les enfants ne sont pas nés pour rester calme, ne pas toucher quoi que ce soit, être patient et être seul. Les enfants ne sont pas nés pour rester assis et regarder la télévision ou jouer avec la tablette. Les enfants ne veulent pas se taire tout le temps.

Ils ont besoin de se déplacer, d’explorer, de chercher la nouveauté, de créer des aventures et découvrir le monde autour d’ eux. Ils sont en train d’apprendre, sont des éponges, des joueurs nés, des aventuriers en quête de trésors, des tremblements de terre puissants.

Ils sont libres, ce sont des âmes pures qui veulent voler, ne veulent pas rester à l’écart ou avoir des chaînes sur leurs pieds ou leurs mains. Ne les rendons pas esclaves de la vie adulte, de la hâte et de l’absence d’imagination des grands.

Ne les poussons pas dans notre monde cru, développons leur capacité à s’étonner, garantissons leur une vie sociale, émotive et riche de contenus cognitifs, de parfums de fleurs, d’expressions sensorielles, de joie et de connaissances.

enfants en bonne santé

Qu’est-ce qui se passe dans le cerveau des enfants quand ils jouent?

Il est de notoriété publique que les jeux ont des avantages à tous les niveaux chez les enfants: En termes physiologiques, émotionnels, comportementaux et cognitifs. Il y a beaucoup d’effets positifs tous liés les uns aux autres:

  • Le jeu ajuste leur état émotionnel et leur anxiété.

  • Il favorise l’ attention, l’apprentissage et la mémoire .

  • Il réduit la tension neuronale favorisant le calme, le bien-être et le bonheur.

  • Il renforce leur motivation physique ; de cette façon, les muscles réagissent en les encourageant à jouer.

  • Cela conduit à un état optimal d’imagination et de créativité ; ils exploiteront au mieux le dont de l’imagination.

La société a alimenté l’hyper parentalisation, autrement dit l’obsession des parents à amener les enfants à acquérir les compétences spécifiques qui leur permettent d’obtenir un bon travail dans l’avenir. L’entreprise et les éducateurs oublient que la valeur des enfants ne réside pas dans un vote pris à l’école et que, ce faisant, ils négligent les très importantes aptitudes pour la vie.

Nos enfants sont spéciaux parce qu’ils sont de petits êtres qui ont besoin d’amour inconditionnel ; leurs réalisations ne vont pas les définir, ni leurs échecs : il se définissent par eux-mêmes, ils sont uniques par nature. Lorsque vous êtes petit, vous n’êtes pas responsable de ce qui vous est donné dans l’ enfance ; quand nous sommes adultes, cependant, nous avons le devoir de remédier à cette situation .

enfants en bonne santé

Simplifier l’enfance, bien éduquer

Souvent, on dit que « chaque personne est unique », mais c’est un concept qu’en réalité nous avons très peu intériorisé. Cela se traduit par un fait simple : nous établissons un ensemble de règles fixes pour éduquer tous les enfants.

C’est une erreur très commune et qui est en totale contradiction avec l’idée que nous professons beaucoup, mais dont la portée s’arrête aux mots, à savoir qu’en fait chaque individu serait unique. Ce n’est donc pas étonnant que la combinaison de nos croyances et de nos actions se révèle conflictuelle pendant « l’ éducation ».

L’Américain Kim Payne, professeur et expert, affirme que nous éduquons nos enfants en donnant trop de quatre éléments spécifiques :

  • Trop d’informations.

  • Trop de choses.

  • Trop d’options.

  • Trop de vitesse.

Ainsi, ce faisant, nous les empêchons d’explorer, de réfléchir et de se libérer des contraintes de la vie quotidienne. Nous les bombardons avec la technologie, avec des jouets, avec l’école et les activités parascolaires. Nous déformons leur enfance et, plus sérieusement, on les empêche de jouer et de se développer.

Actuellement, les enfants passent moins de temps à l’extérieur que les prisonniers. Pourquoi ? Parce que nous les « divertissons et les gardons occupés » dans d’autres activités que nous jugeons nécessaires, en essayant de les garder parfaitement sains et saufs par tous, candides. Cela est intolérable et très inquiétant. Voici les raisons pour lesquelles ces attitudes doivent être modifiées :

  • L’excès d’hygiène augmente le risque de développer des allergies, comme le montre une étude menée par l’hôpital de Göteborg, en Suède.

  • Ne pas laisser les enfants jouer à l’extérieur est une torture qui limite sévèrement leur potentiel créatif et leur développement.

  • Les gardez collés à l’écran du mobile, de la tablette, de l’ordinateur ou de la télévision est extrêmement dommageable à la fois à un niveau physiologique et émotionnel, cognitif et comportemental.

Nous pourrions continuer, mais je pense vraiment que, à ce stade, la plupart d’entre vous auront déjà assez de raisons pour comprendre ce qui est en train de détruire la magie de l’ enfance. Comme le dit l’éducateur Francesco Tonucci :

« L’expérience des enfants devrait être la nourriture de l’école : leurs vies, leurs surprises, leurs découvertes. Mon maître faisait toujours vider les poches dans la salle de classe, parce qu’elles étaient pleines de preuves du monde extérieur : insectes, cordes, figurines, marbres, … Eh bien aujourd’hui, nous devrions faire le contraire et demander à nos enfants ce qu’ils apportent dans leurs poches. De cette façon, l’école serait ouverte à la vie, accueillant les enfants avec leurs connaissances et travaillant dessus. »

Sans doute, ceci est un mode beaucoup plus sain de travailler avec eux, de les éduquer et d’assurer leur succès. Si, de temps en temps, nous oublions parfois de le faire, tâchons de garder à l’esprit ceci : « Si les enfants n’ont pas besoin d’un bain de toute urgence, cela signifie qu’ils n’ont pas assez joué. » Tel est le principe essentiel d’une bonne éducation.

enfants en bonne santé

Pour télécharger la traduction de cet article au format pdf, cliquez ci-dessous :

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

7ee3819ca5c65145aa99e93b1d5b6369{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{

Pin It on Pinterest

Shares