Admirer le beau, préserver le vrai, vénérer le noble, décider le bien...

- Rudoph Steiner

Qu’est-ce que la pédagogie Steiner ?

La pédagogie Steiner-Waldorf est fondée sur la conceptualisation du développement de l’enfant par Rudolf Steiner. Elle est basée sur son étude à la fois académique et empirique, et renforcée par sa compréhension tant spirituelle que psychologique de l’être.

Sa compréhension de la nature humaine forme l’axe central d’une philosophie et d’une cosmologie qu’il a appelé « anthroposophie ».

La première école Waldorf-Steiner est née lorsque l’industriel Emil Molt, Directeur de l’usine de cigarettes Waldorf Astoria, demanda à Rudolf Steiner de créer une école à Stuttgart, en 1919, pour les enfants des salariés de l’usine. Rudolf Steiner accepta à la condition expresse que tous les enfants, sans aucune considération de classe, soient accueillis dans cette école. Il y a travailla jusqu’à sa mort en 1925. Durant ce temps, il forma de nombreux professeurs à sa pédagogie, en donnant des conférences, en visitant ses professeurs, et en organisant beaucoup de réunions.

Grâce à ce travail en équipe, le programmes établi par Rudolf Steiner fut expérimenté et développé. Ce qu’on appelle le « curriculum Waldorf » évolua depuis lors et fut adapté à différentes circonstances culturelles et géographiques de par le monde. On compte environ 1200 écoles Steiner dans 60 pays différents.

La base philosophique de cet enseignement est formée par l’anthroposophie, mais celle-ci n’est pas enseignée dans les écoles. C’est son éthique et ses éclairages qui sous-tendent le curriculum et fournissent aux professeurs un corps d’idées qui viennent inspirer leur travail personnel.

La pédagogie Steiner est une pédagogie qui m’a plu tout de suite. Bien que très peu de ressources en français soient accessibles pour ceux qui souhaitent l’utiliser dans le cadre familial et que sa mise en place demande de ce fait une bonne dose de travail personnel, c’est un investissement en temps que je ne regrette pas, car cette pédagogie fournit un apprentissage épanouissant tant pour l’enfant que pour le parent.

Très respectueuse des rythmes de l’enfant, elle le nourrie en profondeur grâce à ses fondements :

  • l’art du conte,
  • le travail manuel riche et varié,
  • l’introduction pondérée des apprentissages académiques, et pas avant que l’enfant soit prêt,
  • l’élévation vers le beau notamment par l’art, l’apprentissage par l’art
  • le jeu libre avec des jouets simples et conçus à l’aide de matériaux naturels,
  • la place extraordinaire réservée à l’imagination et donc à la créativité de l’enfant,
  • le fait de suivre les saisons et leur ponctuation par les festivals ; le contact avec la nature,
  • le rapport à la nature qui engendre chez l’enfant respect et harmonie
  • le mouvement, le rythme, etc…
  • le respect de la communauté
  • pas ou peu d’écran quel qu’il soit*
  • la participation au sein des leçons de l’esprit, du cœur et du corps.
Lire la suite...

 Il va sans dire qu’on ne peut résumer en une page une telle pédagogie tout autant qu’il serait impossible de le faire pour la pédagogie de Marie Montessori ou encore par exemple de Charlotte Mason. De très nombreuses ressources existent heureusement en anglais (malheureusement pour ceux qui ne lisent pas cette langue) y compris en accès libre et gratuit.

Aux Etats-Unis, il existe une importante communauté Waldorf (du nom de la première école qui mit en pratique les préconisations pédagogiques de Ruldof Steiner) dans laquelle se retrouvent enseignants et parents d’enfants en école Steiner, tout comme les parents instruisant en famille avec cette pédagogie. De nombreux blogs retracent les applications en famille de cette pédagogie (vous en trouverez un certain nombre dans ma page de liens). On trouve également des listes de discussions très aidantes, comme celle de Melisa Nielsen ou de Marsha Johnson. (Celle de Melisa Nielsen n’est plus vraiment active depuis l’explosion des groupes sur Facebook…)

Ce que j’aime particulièrement dans la plupart des liens que je visite outre-Atlantique, c’est l’application non dogmatique qui est faite de cette pédagogie. Beaucoup de familles mélangent Unschooling et Pédagogie Waldorf, beaucoup aussi mélangent les pédagogies Reggio, Monterrori et Steiner, etc….

Les principes essentiels de cette pédagogie sont clairs et garantissent qu’elle « fonctionne », mais elle fonctionnera davantage encore si vous parvenez à l’harmoniser avec votre vie de famille.

La famille est une cellule vivante, pétrie par vos habitudes, vos joies mais aussi vos tristesses, vos facilités et vos difficultés. C’est vous qui êtes le mieux placés pour discerner ce qui vous va. Quand vous vous faites aider pour introduire cette pédagogie dans votre vie, ne perdez jamais de vue ce dont vous avez besoin et qui vous êtes, ce dont a besoin chaque membre de votre famille et qui sont chacune de ces personnes. Les meilleures intentions peuvent ne pas vous menez à l’harmonie familiale si elles font l’abstraction de vos particularités, si vous vous forcez pour vous conformez à une image idéalisée de la famille Waldorf. Les choses ne vont jamais aussi bien que lorsqu’on respecte son authenticité.

 Ainsi, si les principes essentiels de cette pédagogie sont clairs (à peu de choses près ceux que je vous cite plus haut ; d’une personne à l’autre, vous trouverez quelques variations dans la présentation, mais dans l’ensemble, l’esprit sera le même) et garantissent qu’elle « fonctionne », il y a toutefois un certain nombres de choses qui ne sont pas obligatoires et qui peuvent tout à fait être adaptées ; c’est le cas par exemple pour les fêtes à connotation religieuse. Bien sûr, à l’époque de Rudolf Steiner, on conçoit aisément que le christianisme ai été aussi central, ce qui ne vaut plus pour notre temps où le principe du respect de chaque religion supporte difficilement l’ascendant de l’une sur l’autre. En tous cas, pour ma part, je ne peux pas concevoir un humanisme qui se bâti sans ce respect. C’est pourquoi aussi, au sein des programmes de chaque année, je n’hésite plus à aménager pour que cela nous corresponde davantage. Par exemple, en deuxième année, il est courant de traiter des saints et des héros ; j’avais pour ma part élargi franchement nos leçons aux personnes qui ont donné leur vie pour que progresse la cause de l’humanisme, comme Martin Luther King, ou Gandhi ou Rosa Parks…

Quelques mots encore sur la bibliographie en français : Les ressources disponibles et librement consultables sur internet sont principalement les quelques blogs de mamans instruisant en famille (là aussi, vous les trouverez à peu près tous dans la liste de liens) et quelques traductions de certains livres de Rudolf Steiner. La plupart des ressources sont payantes et pas forcément accessibles vu le prix des livres chez nous.

 Il existe aussi un forum de partage et d’entraide pour les familles IEF qui utilisent en partie ou entièrement cette pédagogie. C’est un forum très riche et convivial où vous pourrez trouver de nombreuses réponses à vos questions, ou, du moins, des pistes.

 Enfin, quelques mots sur le regard porté dans notre pays sur la pédagogie Waldorf Steiner. Si cette pédagogie ne reçoit pas en France la reconnaissance qu’elle mériterait, cela est sans doute notamment dû au fait qu’elle prend en compte l’âme de l’enfant. Dans un pays où la laïcité a été érigée en nouvelle religion de l’État, il est difficilement concevable de s’attacher à la dimension spirituelle de l’éducation. Et pourtant, personnellement, c’est une approche qui m’a réjouie car nous ne sommes pas des individus tronqués, émiettés, parcellisés.

Bien que n’ayant recours qu’à la pédagogie Steiner, je n’en fais pas une application stricte et rigide : en effet, j’ai eu à cœur d’adapter au maximum ses préceptes à notre famille et à notre sensibilité. Je me retrouve totalement dans l’expression d’une instruction « d’inspiration Steiner » que j’assume totalement : nous suivons les préconisations des différentes classes, mais, d’une part, une instruction à la maison n’a pas pour but de reproduire la vie d’une école, d’autre part, la fréquentation régulière des listes américaines de discussion de Marsha Johnson et de Melisa Nielsen m’ont montré que cette pédagogie était tout à fait à même de s’adapter à de très nombreuses situations familiales différentes et que, au contraire, il ne fallait pas se priver de l’adapter. J’aime beaucoup consulter les blogs d’outre atlantique car il y a une véritable œuvre de création, humaine et sensible, avec cette pédagogie.

Par ailleurs, notre famille étant une famille à très petit budget, il m’est arrivée bien souvent de devoir adapter également notre instruction à nos ressources ; par exemple, une année nous n’avons eu pour seuls cahiers que des cahiers de travaux pratiques plutôt que les pages blanches unies traditionnelles en pédagogie Steiner. De même, j’ai toujours adapté nos travaux manuels aux matières premières que j’avais sans pouvoir en acheter forcément d’autres. Rudolf Steiner – qui avait eu à cœur que les enfants des ouvriers d’usine accèdent à la première école Waldorf – ne disait-il pas qu’on devait faire avec les moyens du bord ? C’est une dimension qui me tient également beaucoup à cœur : on peut avoir de tous petits revenus et offrir à ses enfants une instruction de valeur, le tout étant d’être créatif et j’espère que ce blog permettra à des familles à petit budget d’oser instruire en famille et d’oser créer.

Suivez les fées !

Catégories

La magie de Twitter

Suivez moi sur Ravelry

Abonnez-vous au Chant des fées par email.

Saisissez votre adresse email pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Waldorf inspired homeschoolers

Partenaire Éditions Belle-Émeraude

Le collectif L’école est la maison

… Cela mène l’homme au but dans la vie, au juste dans l’acte, à la paix dans le coeur, au clair dans la pensée. Lui donne confiance au règne divin ; en tout ce qui est dans l’univers, au fond de l’âme.

– Rudolph Steiner

Crédit photo : http://www.odysseetheater/ftp/anthroposophie/Rudol_Steiner/Bilder/Gotheanum/Gotetheanum1-Wandmalerei.jpg

Pin It on Pinterest