Arbres d’automne

par | Nov 3, 2010 | Fée main, Table des Saisons | 2 commentaires

Arbres d’automne

Cet après-midi, nous avons terminé nos Arbres d’automne qui iront d’ailleurs sur notre première table d’automne.

J’avais trouvé cette très belle idée sur le blog de Catherine et l’ai empruntée à ce tutoriel en anglais et j’avais décidé de m’en inspirer pour l’adapter à ce que nous avions sous la main. Mon idée était de permettre aux Fées de tisser un peu tout en parvenant rapidement à un résultat.

Finalement, c’était par moment un peu compliqué (visiblement à cause de la tension du fil qui n’était pas pratique), mais elles ont pris du plaisir à réaliser leur arbre et à contempler le résultat. Qui plus est, faire des mèches de fil et les passer en tissage, demande davantage de dextérité pour les petits enfants.

Voici l’arbre de Fée des Fleurs :

Arbres d'automne

Celui de Fée de la Nature :

Arbres d'automne

Et le miens :

Arbres d'automne

Arbres d'automne

Quand je vois leur résultat, je comprends combien le tissage, progressivement, va les aider à affiner leur motricité fine et pourquoi cette activité est-elle prisée dans les écoles Waldorf. Il y a beaucoup à développer de compétences grâce au travail manuel en général, et grâce notamment au tissage.

Ces arbres viendront compléter les préparatifs que nous venons de faire pour notre table des saisons d’automne que vous pouvez voir ici. L’automne est très riche en idées, nous allons continuer d’y travailler durant toute la saison !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 Commentaires

  1. Stéphanie

    Super ! J’ai mis de côté cette idée que j’avais trouvé dans le magazine Family Fun pour y revenir à l’occasion avec Alex, c’est très original pour démarrer le tissage.

    Réponse
    • Monique

      Oui, tout à fait ! D’un autre côté, j’ai pu remarquer que les Fées s’étaient, d’un point de vue technique, mieux débrouillées avec un métier à tisser ; passer la navette est agréable et grâce au peigne, il est plus facile de soulever les nappes de fils pour y faire passer la laine. La seule différence, c’est que là, c’était plus ludique et plus satisfaisant concernant la rapidité avec laquelle on accède à un résultat décoratif plaisant et au plaisir que cela procure.

      Réponse

Causerie au coin des fees

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :