Warning: The magic method GAINWP_Manager::__wakeup() must have public visibility in /home/clients/549afa10738745f8b8f4c872bb8524b4/web/wp-content/plugins/ga-in/gainwp.php on line 78
Le cochon d'Inde filé

Le cochon d’Inde filé

par | Déc 18, 2010 | Filage, Préparation de la laine | 5 commentaires

Le cochon d’Inde filé

Du cochon d’Inde filé ? Mais !!!

Non, non, il ne s’agit pas d’une atrocité commise sur une innocente bestiole qu’au demeurant je trouve tout à fait respectable !

Ma cousine, – sachant que je m’entraîne au filage depuis, hum, bien deux ans maintenant, mais pas de manière continue – m’a proposé des poils de son cochon d’Inde angora, récupérés lorsqu’elle le brosse. Bien sûr, j’étais partante pour l’expérience, expérience qui fut tentée durant l’été dernier.

Voici donc les fameux poils, lavés, séchant doucement sous le soleil breton.

cochon d'Inde filé

cochon d'Inde filé

Les mêmes poils, une fois secs, sont cardés. Pour le moment, je n’ai que des cardes à main, donc le cardage est ici une étape un peu sportive, mais je ne désespère pas de pouvoir un jour investir dans une cardeuse à rouleau.

cochon d'Inde filé

Enfin, on passe au filage. J’ai fais un filage assez gros, un plus fin était vraiment difficile à obtenir, en raison de la longueur des fibres qui était assez courte. J’ai obtenu quelques mètres de fil (comme on peut le voir sur la toute première photo), juste de quoi insérer quelques rangs, par exemple, dans un tissage.

Enregistrer

Enregistrer

5 Commentaires

  1. Priscille

    Moi je garde patiemment les pôils de mon chat, et j’ai de la laine de lama ( un grand sac) qui m’attend, tu m’avais donner l’envie « ailleur » et je te retrouve et je me dit que je devrais pas laisser cette laine attendre comme ca lol bisous loar

    Réponse
    • Loar Zour

      Je t’encourage à persévérer pour apprendre à filer 😀 cela n’est pas si dur et très agréable.
      Bon courage,
      bisous

      Réponse
  2. Cécile

    Merci beaucoup pour le lien 🙂

    Réponse
  3. Cécile

    Voilà une expérience de filage qui nous a beaucoup interessé. En effet, nous avons un cochon d’inde angora et souvent mon mari plaisante en disant que l’on pourrait peut-être utiliser son poil pour en faire un tricot 🙂
    Il dit aussi la même chose avec les poils de notre Shih-Tzu … une nouvelle expérience a envisager ?
    Merci beaucoup de partager avec nous tes réalisations et de me donner de plus en plus le goût d’essayer moi aussi.

    Réponse
    • Loar Zour

      En effet, tu peux d’ores et déjà stocker les poils du petit cochon ! Il t’en faudra pas mal pour avoir de quoi faire un pull !!! Mais, avant cela, ce sera surtout une très bonne expérience de filage. Essaie de trier les poils de garde du dessus, plus gros et plus rude avec les pois en-dessous qui sont plus doux ; le filage en sera bien plus facile et la laine obtenue sera douce, ce qui n’est pas le cas de l’essaie que j’ai fait.
      Le Shi Tsu, ça peut être bien sympas ! Je vais rajouter dans mes liens (qui sont encore bien incomplets) un lien vers le site d’une femme qui s’est spécialisée dans le filage de poil de toutou, vous devriez aller y jeter un coup d’oeil :
      http://ktychien.canalblog.com/
      A bientôt 🙂

      Réponse

Causerie au coin des fees

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :