Bloc d’histoire classe 7 : La Renaissance

par | Mar 22, 2017 | Classe 7, Histoire, Pédagogie Waldorf-Steiner, Peinture et dessin | 4 commentaires

La Renaissance

La Renaissance est le deuxième bloc d’histoire de la classe 7. A cet âge, les enfants ont besoin de construire des ponts entre le monde extérieur et leur capacité de jugement. J’ai lu une fois (je ne sais malheureusement plus où, mais c’était une publication Waldorf-Steiner) qu’il est important de canaliser le fort potentiel de jugement critique de l’enfant de 12 ans vers les affaires de notre monde. Cela ne m’a pas échappé et je m’emploie depuis à cette tâche. L’histoire est un très bon tremplin pour s’y entraîner. En effet, il est tout à fait approprié de faire ressortir avec les enfants de douze ans comment le développement culturel et technologique a influencé les événements historiques et comment ces deux facteurs expriment un changement de conscience.Enregistrer

Ce thème est central lorsqu’on étudie la fin du Moyen Age et l’avènement de la Renaissance : nouvelles découvertes, nouvelles formes de religions, nouvelles inventions, nouveau potentiel commercial… Tout cela exprime comment à la Renaissance les hommes et les femmes se relient différemment au monde qui les entoure et apparaît, en conséquence, dans notre manière de traiter cette période historique avec les douze ans.

Enregistrer

Bien sûr, ce bloc est éminemment relié à celui sur la perspective, celui sur les Grands Explorateurs, celui sur l’Afrique, celui aussi sur le Roman d’Aventure avec en première place les Robinsonnades.

J’étais vraiment très impatiente de couvrir cette tranche d’histoire avec les filles ; c’est une époque tellement passionnante, tellement riche ! Je ne m’étais pas trompée, les filles ont bien aimé l’étudier. Elles ont découvert avec beaucoup d’intérêt quelques grandes figures de la Renaissance ; elles sont légion durant cette période historique et la difficulté est peut-être d’en choisir certaines au détriment d’autres.

Enregistrer

Vous verrez qu’il y a même un dessin d’Hugues Capet qui, bien sûr, n’appartient pas à la Renaissance, mais a été évoqué pour son oeuvre d’unification du royaume français et pour son effort de centralisation du pouvoir royal qui constitue un des facteurs de la sortie de la France du système féodal, la Renaissance ne pouvant avoir lieu tant que celle-ci est encore l’organisation du pouvoir.

Renaissance

Elles ont fait beaucoup de dessins et je trouve qu’elles ont encore bien progressé.

Enregistrer

Enregistrer

Bien sûr, Léonard de Vinci était au programme, avec Michel Ange et Raphaël, pour la partie artistique, mais d’autres, comme Alexandre Borgia, nous ont aussi bien marqué… pas pour les mêmes raisons évidemment ! Martin Luther et la Réforme ont fait partie de notre étude, mais aussi Calvin et Knox pour ce qui concerne les nouveautés religieuses qui ont eu lieu. Parmi les têtes couronnées, Henri VIII, Marie d’Écosse, Elizabeth I, François 1er et Henri IV, nous ont principalement retenu, avec un focus pour terminer sur la Renaissance et les guerres de religion en France.

C’était donc un bloc assez conséquent (4 semaines et demi) que nous avons fait en partie avant et en partie après les vacances d’hiver.

Enregistrer

Enregistrer

Au menu des lectures (images cliquables/liens affiliés) :

 

Renaissance
Renaissance
Renaissance
Renaissance
Renaissance
Renaissance
Renaissance
Renaissance

4 Commentaires

  1. Enid

    Quel travail sur le portrait !

    Réponse
    • Monique

      Oui, elles nous ont épaté également !
      Il y a encore quelques mois, elles ne voulaient pas dessiner de portrait, et là, hop, ça s’est dénoué. 🙂

      Réponse
  2. zibou de Laforet

    Bonjour Monique,
    J’ai lu il y a peu également un texte sur cet ouverture au monde à 12 ans, l’enseignant doit en avoir pleine conscience, sans quoi l’enfant centralise son ouverture à l’autre sur le sexe opposé (début des amourettes :)) .

    Mais en ce moment j’enchaîne les lectures donc assez souvent je ne me souviens plus où ai-je pu lire telle ou telle chose (je laisse la prise de note pour la seconde lecture). Peut être etait-ce dans éduquer vers la liberté ?

    Réponse
    • Monique

      Bonjour Zibou, c’est peut-être bien dans Éduquer vers la liberté, car cela me dit quelque chose. Mais de mon côté, je n’ai pas pris de notes depuis des mois sur les livres que je lis. Le niveau collège me demande tellement de travail que je réduis certaines activités.
      Bonne journée !

      Réponse

Causerie au coin des fees

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Partages
Partagez
Enregistrer5
Tweetez
Partagez2
Partagez
%d blogueurs aiment cette page :