Le 20 mars prochain, nous vivrons l’équinoxe de printemps, que l’on nomme parfois Ostara. C’est un des deux moments de l’année où la longueur des jours est égale à celle des nuits, comme lors de l’équinoxe d’automne ; cependant, au contraire de ce dernier, les jours qui suivent Ostara ne s’enfoncent pas dans l’obscurité, mais dans la lumière puisque chaque jour gagne une minute d’ensoleillement en plus jusqu’au prochain solstice d’été.

 

 

Bienvenue, terre fraîche et chaude !

Aujourd’hui, nous célébrons la renaissance !

Debout soleil !

Apporte le printemps à tout le monde!

Dansez lapins !

Pépiez poussins !

Et chantez un joyeux Ostara !

Lors de l’équinoxe, lors d’Ostara, la nature se réveille du long sommeil de l’hiver : fertilité et abondance vont alors s’y exprimer.

Comme vous le savez déjà, lièvres, lapins et œufs sont des symboles majeurs de ce festival. On se servira de ces symboles dans les décorations, dans les histoires, versets, comptines et chansons, ainsi que dans les réalisations manuelles de toutes sortes.

Les repas de fête pourront être agrémentés des herbes sauvages : pissenlits, orties, asperges sauvages si vous en trouvez… Et, bien sûr, du chocolat sauvage qui pousse, uniquement pour la circonstance, dans nos jardins à cette époque de l’année !

Trêve de plaisanterie, nous pouvons très simplement célébrer en famille le joli festival d’Ostara :

– par une promenade dans un milieu naturel où nous pourront ne rien faire d’autre que de respirer ce retour d’un climat plus clément. Respirez, ouvrez-vous à ce renouveau bienfaisant. Si il ne fait pas trop froid, on peut en profiter pour ôter ses chaussures, marcher dans l’herbe pied nu et raviver ainsi notre enracinement si important pour notre santé et celle de ceux qui nous entourent.

Écoutez le vent et le frémissement des bourgeons ; imprégnez-vous de l’odeur de la terre printanière ; étreignez un arbre après lui avoir demandé la permission de le faire (certains arbres ne sont pas hospitaliers et il n’y a aucune raison de forcer leurs limites surtout si l’on souhaite profiter de leur énergie) ; inspirez par tous les pores de votre peau le renouveau de notre mère la Terre. Prenez tout le temps dont vous aurez besoin pour cela (enfin, autant que vos enfants, petits et grands, vous permettront de le faire ! Quelques minutes de ce genre suffisent bien souvent à recharger les batteries d’un adulte…)

– mais n’oublions pas non plus de prendre un peu de temps durant lequel nous pourrons observer en famille où en sont les oiseaux, les plantes, les différents animaux qui le peuplent ; sont-ils occuper à confectionner ou restaurer leur nid ? Les pousses jaillissent-elles de la terre encore froide ? Lesquelles ?

– il fait toujours froid pour nos petits amis sauvages, on peut faire des boules de graisse remplies de graines, sous forme d’oeufs, pour eux.

– une petite piste pédagogique supplémentaire : on peut profiter de cette période pour en apprendre davantage sur la vie des lapins et des lièvres et même du cycle des fleurs, remarques et observations que l’on consigneras dans un cahier d’étude de la nature et que l’on assortira de croquis.

– semer et planter, et avant d’y procéder, réciter ensemble une bénédiction des graines, telle que :

Le règne de l’hiver touche à sa fin

Maintenant, chaleur et lumière sont au jardin,

Esprit des graines

De ton souterrain domaine,

De ton sombre et long repos

Réveille-toi maintenant avec aplomb !

Avec le temps, vert et fort tu deviendras

Grâce au festin de terre noir.

Et toujours, on peut :

– teindre des œufs, feutrer des œufs, décorer des œufs

– réaliser des lapins (voir les liens ci-dessous)

– faire des bougies en forme d’oeufs à faire brûler pour le jour de notre célébration

– raconter des histoires de lapin et, en général, de printemps

Quelques ressources sur Chant des Fées qui peuvent vous être utiles pour finir :

L’histoire d’Ostara et la danse des lapins

L’histoire d’Eostre et du lièvre

L’histoire de Ti-pouce et le printemps

L’histoire Le chat qui fit le printemps

Le simplissime lapin tricoté

Un lapin de poche au tricot

Un tutoriel nid et œuf au crochet

Le Jeu de doigt du chêne

Un verset pour accueillir la dame de printemps

Joyeux Ostara !

 

Partagez170
Enregistrer12
Tweetez10
Partagez2
194 Partages
%d blogueurs aiment cette page :