Nouvelle chronique : Le grand guide des pédagogies alternatives

Soyons clairs dès le début : j’ai beaucoup aimé découvrir Le grand guide des pédagogies alternatives, de Madeleine Deny et Anne-Cécile Pigache, paru chez Eyrolles en avril 2017,  et comportant 248 pages. Bien qu’il soit sorti il y a un an, c’est seulement au mois de juillet que j’ai pu le lire, ce dont je me réjouis. Le livre est grand, maniable et beau, ce qui ne gâche rien !

Tout d’abord, pour tout parent chercheur en éducation, le livre est extrêmement intéressant : j’ai trouvé fascinant de pouvoir découvrir dans un même ouvrage nombre de pédagogues éclairés qui ont posé les jalons d’une éducation positive et épanouissantes pour les enfants. Bien sûr, j’en connaissais déjà certains, au moins de nom (Decroly, Freinet, Stern), en appréciait déjà un certain nombre (Steiner bien sûr, mais aussi Mason et Neill), mais certains m’étaient inconnus (Pickler, La Caranderie) ; et surtout de replacer ces noms dans le grand courant éducatif qui émergea dans les années 20 du XXème siècle donne à l’ensemble une envergure remarquable.

C’est avec plaisir que j’ai pu approfondir certaines pédagogies que j’aime particulièrement, comme celle de Célestin Freinet dans laquelle je me retrouve beaucoup : par exemple sur le respect scrupuleux de toute production écrite de l’enfant (page 128), l’ouverture sur l’environnement (pages 132/133) ou encore l’approche par tâtonnement expérimental qui m’est extrêmement chère (page 134). Freinet et Steiner avaient d’ailleurs de grands points communs, comme par exemple sur l’apprentissage de la lecture qui est abordé par la production d’écrits… (En fait, je vous l’avoue, je suis frappée de lire à quel point les pédagogues de cette époque ont beaucoup de choses en commun, ce qui rend bien vaines les querelles d’écoles pédagogiques qu’on voit parfois fleurir sur les réseaux sociaux… J’avais d’ailleurs écrit quelques articles qui allaient implicitement en ce sens (Pédagogie Steiner et Unschooling, Partie 1 et Partie 2) sans avoir le temps d’aller au-delà dans mes explorations.)

Dans Le grand guide des pédagogies alternatives, tout est disposé de manière très intelligente et claire : d’abord sont énoncés les grands principes de chaque pédagogue, puis des activités issues de leur démarche sont proposées et commentées.

J’ai particulièrement apprécié deux  angles de vue que l’on retrouve systématiquement :

  • Anne-Cécile Pigache, en tant que maman de cinq enfants, nous donne des retours vivants et riches sur la pratique de ces activités avec ses enfants
  • Par ailleurs, Anne-Cécile Pigache, toujours elle, donne des idées pour concevoir soi-même le matériel, avec des matières recyclées notamment, et ça, à mes yeux, est extrêmement précieux. Pour moi, créer soi-même bon nombre de notre matériel confine à l’art de vivre en harmonie avec la terre, avec notre époque et le lieu où nous habitons. Alors, j’applaudis des deux mains !

grand guide des pédagogies alternatives

La pédagogie Steiner vue par Le grand guide des pédagogies alternatives

Venons-en maintenant à la pédagogie Steiner précisément, telle qu’elle est présentée dans Le grand guide des pédagogies alternatives.

Tout d’abord, elle y est décrite de manière positive, dans une authentique démarche d’objectivité et de clarté. Ce double objectif est atteint. La pédagogie de Rudolf Steiner y est en effet exposée dans toute sa valeur, au même titre que les autres pédagogies du livre. De sorte que cette pédagogie soit accessible au plus grand nombre, elle est décrite en cinq grands principes :

  1. Rythme et septaines
  2. L’art, stimulant outil d’apprentissage
  3. Jeu libre et imagination créative
  4. Artisanat et joie de vivre
  5. Récits, fêtes et célébrations

Ensuite, il y a un point sur la question du matériel qui est en effet importante dans la pédagogie Steiner mais qui ne reçoit pas ici un traitement particulier puisque le matériel est abordé pour toutes les pédagogies présentées. En fait, chaque pédagogie abordée dans le livre est structurée de la même manière, ce qui ajoute à la portée générale du livre.

Enfin, des activités sont présentées en rapport de chacun des grands principes décris préalablement. Puis, « Ce qu’en pensent les enfants » et « Le rôle du parent ». Je pensais trouver des témoignages d’enfants dans « Ce qu’en pensent les enfants », mais il s’agit plutôt d’un dialogue entre les deux auteures.

C’est donc une présentation générale qui a le grand mérite, encore une fois, de rendre accessible au plus grand nombre une pédagogie de grande valeur.

grand guide des pédagogies alternatives

Néanmoins, et, – j’insiste sur le point suivant – sans entamer le moins du monde l’appréciation positive générale que je retire de ce livre qui m’a beaucoup plu, si vous souhaitez que la pédagogie Steiner soutienne en grande partie votre instruction en famille, il vous faudra aller plus loin que Le grand guide des pédagogies alternatives.

Certaines descriptions des fondements de cette pédagogie sont extrêmement succincts. A titre d’exemple :

  • Le point qui est fait sur les grandes lignes de la progression Steiner (page 101) est très limité notamment en ce qui concerne les petites classes ; mais on comprend bien que ça n’est pas le but de l’ouvrage de décrire précisément cette progression qui prendraient beaucoup de pages. Allez toutefois la comparer avec le plan scolaire Stockmeyer qui est toujours d’actualité…
  • Le point sur les contes, récits et légendes (page 109) est très généraliste ; beaucoup de subtilités peuvent y être apportées, mais, là encore, ce n’est pas l’objectif du livre de présenter un véritable guide de l’utilisation des histoires diverses telle qu’elle est pratiquée dans ce courant.
  • Quant à la question du dessin de forme, si l’énoncé est juste, il manque là aussi des précisions très importantes dans la pédagogie Steiner : on ne présente pas n’importe quel dessin de forme à tracer à n’importe quel âge, et ce, pour des raisons bien précises qui ne sont pas énoncées.

Ce petit point réalisé, l’ensemble du livre demeure franchement intéressant et utile.

A l’heure actuelle, beaucoup de familles instruisant leurs enfants aiment à piocher dans l’une ou l’autre des pédagogies existantes afin de présenter à leurs enfants des activités, ou des angles d’apprentissages différents. Ce livre est parfait pour de telles familles, d’autant qu’il a le très grand intérêt de ne pas présenter les activités pédagogiques comme des recettes toutes prêtes à appliquer, en expliquant généralement ce qui motive de telles pratiques dans les différents courants pédagogiques.

Pour tous, Le grand guide des pédagogies alternatives apportera de nombreuses richesses ; d’ailleurs,à la maison, tout le monde l’a aimé !

grand guide des pédagogies alternatives

J’estime pour ma part que c’est un livre qui devrait être fourni par l’État français à tous les inspecteurs d’académie !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partagez124
Enregistrer10
Tweetez
134 Partages