Attention ! Ressource utile !

 » Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternatives  » est une nouvelle publication éditée par Eyrolles qui fait suite au Grand guide des pédagogies alternatives que je vous ai chroniqué il y a quelques semaines. Il est coécrit lui aussi par Madeleine Deny et Anne-Cécile Pigache !

Cet opus moins volumineux est intégralement consacré à l’apprentissage de l’écriture et de la lecture. Il se présente sous la forme d’un livre à couverture cartonnée assez souple, peu épais (125 pages), de taille moyenne (24 x 17 cm). Il est visuellement très bien présenté : joli et coloré, très bien structuré (l’ancienne juriste en moi apprécie grandement sa structure !) tant par le plan que par la coloration différente des parties. Notez que vous pouvez également le feuilleter ainsi que le télécharger en format numérique (epub ou pdf) sur le site des éditions Eyrolles.

Il s’inscrit complètement dans la lignée du Grand Guide qu’il vient compléter. On y retrouve donc avec grand plaisir toutes les pédagogies du Grand Guide, expliquées de manière claire et accessible.

« Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternatives » est divisé en six chapitres » chacun subdivisés en 4, 5 ou 6 axes :

  1. Se préparer à lire et à écrire
  2. Lire et écrire avec ses sens et son corps
  3. Apprendre à sa façon
  4. Lire et écrire avec plaisir
  5. Aimer les mots
  6. Rendre la grammaire et l’orthographe vivantes

Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternativves

Pour toutes les familles qui instruisent leurs enfants

Vous êtes de plus en plus nombreux à instruire vos enfants, « Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternatives » est alors une véritable mine d’informations et d’idées pratiques à mettre en oeuvre pour l’apprentissage de l’écriture et de la lecture. Vous y trouverez beaucoup d’explications et d’exercices pédagogiques qui ont fait leur preuve auprès des enfants.

Par exemple le jeu du « Mon petit oeil a vu » page 15 :

Choisissez un objet (un seul !) et placez-le sur la table devant votre enfant. Annoncez : « Mon petit oeil a vu un objet commençant par « ffff », le vois-tu ? » Il répondra : « Fourchette ! »

Puis vous le remplacerez par un autre objet, et ainsi de suite. Une fois le rythme du jeu bien acquis, vous pourrez le faire avec deux ou trois objets commençant par des sons différents (marron, fourchette, serpent…)

Jouez ensuite à faire chercher un objet contenant le son « a » mais pas forcément au début ou à la fin du mot (exemple : tracteur). On peut aussi demander à l’enfant de donner deux objets contenant ce son, ou , lors d’une autre séance, un objet pour lequel on entend à la fois le « ch » et le « a » (exemple : cheval).

Comme avec Le grand guide des pédagogies alternatives, « Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternatives » comblera littéralement les familles qui aiment piocher dans plusieurs pédagogies en vous procurant de très nombreux outils pratiques.

Par exemple, j’ai adoré l’idée de la boîtes à message issue de la pédagogie Reggio (page 63). Les éducateurs Reggio avaient remarqué que les enfants aimaient se donner des petits messages ou encore des petits objets. Ils ont alors aménagé un endroit où chacun, enfant comme adulte, avait une boîte à son nom et sa photo. Dès lors, chacun pouvait y déposer un objet ou un message… L’idée est alors de reproduire ces boîtes à message dans la maison et d’y encourager le dépôt de messages positifs, d’informations, etc…

C’est donc une ressource utile à vous procurer pour envisager la rentrée prochaine avec vos enfants qui apprennent à lire et écrire.

A noter aussi : Ce livre me fait beaucoup penser aux livres de Peggy Kaye qui sont aussi d’une grande intelligence et m’avait bien aidé lorsque j’ai organisé les petites classes pour mes filles. On peut encore parfois trouver d’occasion une traduction de ceux-ci.

Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternativves

 » Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternatives  » pour les familles Waldorf ?

La pédagogie de Rudolf Steiner est citée plusieurs fois dans « Lire et écrire : Apprendre avec les pédagogies alternatives ». On le trouve référencé quatre fois :

  • Dans le chapitre 1 dans le thème « Fixer son attention »
  • Dans le chapitre 2 pour le thème « Faire corps avec les lettres »
  • Toujours dans le chapitre 2 pour le thème « Chanter, réciter en lisant »
  • Dans le chapitre 6 lors du thème « Donner de la vie aux mots »

Ceci sans compter le rappel biographique à son propos en fin de volume aux côtés de tous les autres pédagogues cités.

Avant de vous parler de « Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternatives » pour les familles Waldorf, il est nécessaire de préciser un peu notre contexte français. L’instruction en famille sur la base de la pédagogie Steiner est minoritaire en France bien que l’on constate un intérêt croissant de la part des parents de jeunes enfants en particulier, mais aussi, de plus en plus, par des parents d’enfants plus grands. Dans l’espace anglophones (et, de plus en plus, dans la sphère hispanophone), cette pédagogie est très prisée et est utilisée à la maison depuis bien plus longtemps que chez nous par beaucoup plus de familles qu’en France. Cela explique qu’il existe beaucoup de supports pour aider les parents instruisant en famille avec la pédagogie Steiner, que celle-ci est davantage connue et qu’un certain nombre de pédagogues Steiner sont très impliqués dans son application à la maison qu’ils encouragent avec beaucoup de bienveillance et de gentillesse, conscient qu’il s’agit d’une expérience différente et tout aussi riche qu’une autre. En France, elle est moins connue d’une façon générale et encore moins dans son utilisation lors d’une instruction à la maison. Il est donc normal 1/ de trouver peu de supports spécifiquement conçus pour son application dans le cadre d’une instruction en famille, 2/ que certaines pratiques encouragées par les enseignants Steiner anglophones auprès des familles ne soient pas connues en France.

Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternativves

J’en reviens maintenant au livre ; comme je vous le disais, il contient énormément d’idées à exploiter ; beaucoup sont conseillées par des pédagogues Steiner anglophones (je pense notamment au nombre de fois où Marsha Johnson en a proposé sur son groupe Yahoo…) ; à tout le moins, elles sont donc « compatibles » avec une approche Steiner. Comme je le mentionnais lors de ma présentation du Grand guide des pédagogies alternatives, c’est fascinant de voir à quel point beaucoup de choses peuvent se recouper entre toutes ces diverses pédagogies.

  • Ainsi, pages 78/79, on trouve expliqué le travail sur les familles de mots proposé par Maria Montessori ; le travail sur les familles de mots est très prisé en pédagogie Steiner.
  • De même, page 72, la narration telle qu’elle est encouragée par Charlotte Mason est également proposée et pratiquée activement dans la pédagogie Steiner.
  • Charlotte Mason est très proche dans ses conceptions de la pédagogie Steiner, car les « living books », ces livres vivants, dont elle recommande la lecture (page 74), sont ceux sur lesquels la pédagogie Steiner s’appuie également.
  • Aucun enseignant Steiner ne démentirait les propos de Madeleine Deny (page 80) quand elle dit : « Je pense aussi que l’excitation suscitée par un récit passionnant permet souvent de lire mieux et plus vite, de déchiffrer en un coup d’oeil un mot inconnu sur lequel on buterait s’il devait être lu hors contexte » !
  • Les idées de Célestin Freinet autour de l’apprentissage de la grammaire sont très proches aussi de l’esprit Steiner : inventer des mouvements en rapport d’un verbe, créer une musique à partir d’un adjectif, etc…
  • Les conceptions de John Holt sont proches de celles de la pédagogie Steiner tant celle-ci est dans une posture d’observation du moment où l’enfant est prêt à lire et ne mettra aucune pression quel que soit son âge (malheureusement, chez nous, en France, nous devons composer avec les pressions rigides de l’Éducation Nationale qui ne conçoit pas qu’un enfant puisse être prêt à lire « seulement » à 9 ans…)

Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternativves

Cette ressource vous sera donc utile également si vous instruisez votre enfant sur la base de la pédagogie Steiner, mais avec quelques précautions d’usage, la principale étant de toujours continuer à approfondir vos connaissances sur celle-ci, car il ne s’agit pas d’appliquer quelques idées issue de cette pédagogie, ou compatibles avec son esprit, pour respecter vraiment son essence. C’est en cela que vous devez être précautionneux, car bien que je trouve que « Lire et écrire : apprendre avec les pédagogies alternatives » soit un ouvrage très utile et très chouette, vous pouvez opérer des confusions. Par exemple, le « dessin de formes » encouragé par la pédagogue Maria Montessori (pages 16/17) n’est pas à confondre avec le dessin de forme tel qu’il est pratiqué durant de longues années dans la pédagogie Steiner… Avec une étude continue de cette dernière, vous pourrez tout à fait faire la différence et utiliser l’une ou l’autre à bon escient.

Dans le courant du mois d’août, je vous présenterai plusieurs autres ressources utiles pour démarrer les petites classes avec vos enfants ou pour enrichir celles-ci. A bientôt !

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l'hébergeur (O2Switch), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j'ai choisis avec soin, parce qu'ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 450 articles entièrement gratuits, un chiffre qui est en évolution constante. Cela représente un temps de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne rémunère pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l'auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.
- Monique

100 Partages
Partagez92
Enregistrer8
Tweetez
Partagez
%d blogueurs aiment cette page :