Slow, Un nouveau livre sur la pédagogie Steiner!

Il y a quelque temps, j’ai reçu Slow – 50 idées et activités pour une enfance au naturel inspirées par la pédagogie Steiner Waldorf, le tout nouveau livre d’Isabelle Huiban, auteure du cahier « Mon cahier créatif », paru chez Nathan en et fondatrice et auteure du blog « Le journal des Champs » où elle transmet depuis de nombreuses années leur instruction en famille autour de la pédagogie Steiner. De nombreuses personnes en sont venues à cette pédagogie grâce à son joli blog, ses photos pleines de charme et ses créations toutes douces.

Première impression en découvrant « Slow – 50 idées et activités pour une enfance au naturel inspirées par la pédagogie Steiner Waldorf » ; le livre est un joli objet qui dégage déjà beaucoup de charme. En effet, il a presque un format poche qui lui donne une prise en main hyper confortable ; il est souple. Sa page de couverture donne le ton : jaune, marron, vert, des couleurs de la nature, fraîches, et vives.

Le livre compte 203 pages. Chaque partie est déclinée en une couleur différente qui contribuent à la beauté de l’ouvrage. Les chapitre sont cours, clairs, avec une police et une taille d’écriture hyper confortables.

Slow se lit avec beaucoup d’aisance et de fluidité. Il est magnifiquement illustré par des photos, la majeure partie d’entre elles étant d’Isabelle elle-même. C’est le genre de livre qu’on a envie d’emmener au lit, ou sur son fauteuil préféré, une couverture sur ses jambes, un chat ronronnant sur les genoux et sa tasse de thé ou de tisane à portée de main.

Slow

J’ai beaucoup aimé découvrir Slow et ce, d’autant plus, que la pédagogie Steiner est encore trop mal connue et trop mal perçue dans le monde francophone, alors qu’elle a tant à apporter.

Après une courte présentation de l’ouvrage, de son auteure et de la pédagogie Steiner, Slow aborde huit thèmes majeurs :

  • Les septaines dans la pédagogie Waldorf

  • Être des parents Waldorf

  • Cultiver le rythme

  • Dans la maison

  • Les activités manuelles et artistiques

  • Se connecter avec la nature

Les septaines dans la pédagogie Steiner

Encore là, cette impression que tout est abordé dans le vif du sujet, de manière très ciblée et directe, ce qui confère au livre une grande dimension didactique qui ne manquera pas d’éclaircir bien des parents et éducateurs qui veulent aborder la pédagogie Steiner encore trop méconnue ou méjugée.

J’ai énormément aimé les pages consacrés à la naissance et aux tous petits. Ayant plongé moi-même dans cette pédagogie vers les 5 ans de mes filles, j’ai souvent « regretté » (je mets entre guillemets parce que je ne crois pas qu’il faille s’adonner aux regrets éternels qui ne sont pas des semeurs de bonheur…) de ne pas l’avoir découverte avant la naissance de mes petites chéries. Ces pages sont agrémentées de photos de bébé totalement fondantes.

Être des parents Waldorf

« En ce début de XXIème siècle, parents et éducateurs semblent parfois avoir oublié ce qu’est l’enfant. On attend de lui qu’il grandisse vite et il est perçu comme un petit adulte sachant décider ce qui est bon pour lui... » (page 32)

C’est une observation juste que je partage totalement – et qui vient éclairer cette partie du livre, car « Savourez l’instant présent et consacrer du temps libre à ses enfants sont les principaux fondements du mouvement « Slow » ». (page 36)

Isabelle nous invite dès lors à nous poser la question de nos emplois du temps : sont-ils bien équilibrés ? Et ceux de nos enfants ? Ne sont-ils pas trop fournis ? Autant de questions qui viendront nourrir une autre façon de concevoir la parentalité et l’enfance.

Accompagnant ces réflexions fondamentales sur notre époque, on trouve toujours les photos tendres et poétiques d’Isabelle.

Cultiver le rythme

Le rythme, ce pilier de l’éducation Steiner, est abordé avec des réflexions incontournables, une invitation presque impérieuse à ne pas y déroger tant le développement de nos enfants en dépend. On sent bien la sollicitude très vive d’Isabelle pour l’enfant.

Les festivals de l’année viennent rythmer cette partie, avec descriptions, idées d’activités et jolies photos.

Une belle place est faite à l’anniversaire de l’enfant, ce festival annuel qui rythme son développement.

Enfin, le chant, avec beaucoup d’originalité et de pertinence, est abordé dans cette partie.

Slow

Dans la maison

Toujours sur le principe une page de texte/une page de photo (une, voire deux), Isabelle dispense un certain nombres de conseils judicieux pour organiser la maisonnée dans une ambiance chaleureuse, esthétique et très simple.

Des citations de Kim John Payne – présentent tout au long de Slow – rythment plus particulièrement cette partie de manière régulière. Faire simple est un art de vivre qui soutient le développement des enfants (et notre propre croissance intérieure en tant que parent notamment).

On retire des enseignements sur le rangement, les vêtements, les jouets naturels (que l’on peut faire soi-même pour beaucoup d’entre eux), la cuisine et la participation des enfants aux tâches ménagères.

Beaucoup de familles aspireront à un tel intérieur, si beau et si chaleureux. Je pense cependant à ceux qui ont vraiment de très petits moyens et à la pauvreté qui gagne du terrain dans notre pays (et dans le monde entier bien sûr), car c’est un point qui me touche beaucoup. Pour ceux d’entre vous qui êtes des familles à très petits revenus, pensez que « le plus est l’ennemi du bien » comme le rappelle Isabelle ; il vaut mieux avoir moins, mais de beaux objets et de belles qualités (entendez avec des matériaux naturels), réunis à votre rythme, et au fait que le vrai « luxe » en fait est d’accompagner des enfants heureux, épanouis et libres. C’est une pensée qui m’a souvent soutenue et confortée. Il n’y a pas de standard à la matière, et je ne crois pas d’ailleurs que c’est ce que Slow veut faire passer.

Les activités manuelles et artistiques

C’est une partie que j’ai grandement appréciée ; en fan de créations manuelles et artistiques, j’aime à apprendre comment d’autres s’y prennent.

Les pages sur l’introduction de la peinture auprès des petits enfants sont passionnantes, tout comme celles sur le travail de la laine et du bois.

L’apport du travail manuel et artistique, son importance fondamentale auprès des enfants de tous âges, est bien démontré.

« La créativité est au coeur de la pédagogie Waldorf et de la slow education, elle participe l’équilibre des parents et des enfants. En limitant le temps passé sur les écrans, en réduisant le nombre d’activités secondaires, en vivant plus simplement, on s’offre la possibilité d’avoir du temps pour les pratiques artistiques et artisanales et de les intégrer dans le rythme familial. »

Slow

Se connecter avec la nature

Se connecter avec la nature est là aussi un chapitre très intéressant de Slow. On y perçoit bien l’expérience de terrain d’Isabelle et nul doute que ses conseils serviront de nombreux parents qui ont envie que leurs enfants grandissent en contact avec la nature.

« Chaque famille devrait avoir accès à un petit bout de terre, en ville comme à la campagne, pour répondre à ses besoins alimentaires ». (page 168)

Cette partie regorge de bonnes idées pour aménager son jardin de sorte que les enfants puissent l’investir et y développer de belles compétences qui leur serviront toute leur vie.

J’ai eu un coup de coeur pour la cuisine à la boue ; d’abord, je ne savais pas du tout qu’on l’appelait ainsi ! Je me suis retrouvée projetée dans le passé, dans ma propre enfance, et dans le bonheur que j’éprouvais à cuisiner la boue ! Et puis j’ai revu mes filles qui, il n’y a pas si longtemps, cuisinaient elles aussi la boue pour leurs poneys ! Que de bons souvenirs ! Pour reprendre la phrase citée juste au-dessus : « Chaque enfant devrait avoir une cuisine à la boue ! »

Finalement, cette partie se termine avec l’importance du contact avec les animaux, si aidant, si structurant et si important, pour tous les enfants.

Enfin, pour aller plus loin, Isabelle vous présente une sélection de sites et de livres, ce qui complète bien son ouvrage.

Je suis sûre que Slow sera d’un apport considérable pour de nombreux jeunes parents qui découvrent différentes approches pédagogiques pour leurs enfants. C’est un bien joli ouvrage qu’Isabelle nous offre avec Slow et je pense que son intention de mieux faire connaître la pédagogie Steiner a complètement atteint sa cible.

Slow

Jeu concours sur Instagram

Alors pour fêter la sortie du nouveau livre d’Isabelle Huiban « Slow – 50 idées et activités pour une enfance au naturel inspirées par la pédagogie Steiner Waldorf », je vous offre la possibilité de gagner une copie !

Pour cela, rien de plus simple !

Il vous suffit de :

Vous avez jusqu’au mardi 6 novembre à midi pour participer !!

Le gagnant sera tiré au sort et contacté dans l’après-midi même pour me communiquer ses coordonnées.

La participation du jeu est réservée aux personnes majeures selon la loi française à la date de lancement du concours, disposant d’une adresse e-mail valide et résidant en France métropolitaine. Bien sûr, une seule participation par personne est acceptée !

Bonne chance à toutes et tous !

 

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l’hébergeur du site (O2Switch), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j’ai choisis avec soin, parce qu’ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 450 articles entièrement gratuits, un chiffre en évolution constante. Cela représente un temps de recherches, de réflexions, d’expérimentations, de rédaction et donc de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne « rémunère » pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l’auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.

Vous pouvez aussi faire un don, à votre convenance, pour soutenir l’action pédagogiques des fées. (Bouton ci dessous, paiement par Paypal ou carte bancaire).Monique

Partagez250
Enregistrer12
Tweetez2
Partagez
264 Partages
%d blogueurs aiment cette page :