Le temps des lanternes est arrivé ! C’est la période de l’année que je préfère entre toutes même si je m’attache à chercher les trésors de chacune des saisons. Mais celle de l’automne a un charme incroyable, avec ses couleurs de feu, ses senteurs épicées, la chaleur de l’intérieur, les bougies qui rendent l’ambiance douce et intime sans qu’il soit besoin de rajouter grand chose pour que tout soit (presque) parfait.

lumière

Durant les deux ou trois dernières années, il était difficile de marquer les temps forts de l’année avec les filles. Il y a vraiment un flottement (comme je le disais sur le groupe Facebook La pédagogie Steiner avec de grands enfants) entre les 11 et 13/14 ans des enfants, durant lesquels on ne sait plus très bien comment faire des célébrations avec eux. A moins d’avoir un groupe de familles instruisant leurs enfants sous la main et partantes pour s’ouvrir à la pédagogie Waldorf, on célèbre en famille ; la dynamique est très différente, évidemment. Alors, lorsque les enfants deviennent adolescents, les bouleversements qu’ils vivent se répercutent aussi sur la célébration des festivals. Durant ces années, j’ai vraiment eu la nostalgie de la petite enfance de mes filles, regrettant presque de ne pas avoir d’autres petits qui viendraient soutenir cette magie si particulière de l’innocence, de la fraîcheur de la petite enfance. Ici, dans le Finistère, nous vivons tous à des distances assez importantes les uns des autres, et le coût du carburant ne permet pas des déplacements non réfléchis ; tout le monde calcule son budget carburant au plus près. Alors, les festivals sont souvent en famille.

lumière

Et puis, il y a quelques temps, j’évoquais ce temps qui s’ouvre sur toutes les célébrations des lumières durant la saison obscure, et l’une de mes filles m’avoue que ça lui manque que nous ne les marquions plus vraiment ! Bonheur ! Alors, je lui ai proposé qu’elle me dise ce qui, à son avis, serait chouette à faire. Je n’ai pas cherché à contrôler quoi que ce soit, plutôt à me faire piloter par ma grande fille de 14 ans passée, ouvrant encore plus mon coeur à cette période tellement particulière de l’adolescence.

Alors, nous avons projeté de faire des Weckmanner, peut-être une ballade aux lanternes et j’aurais adoré faire une soupe à l’extérieure… Mais le temps est vraiment difficile en ce moment dans le Finistère et je ne suis pas en grande forme… Alors, ce qui a pris forme, impulsée par ma grande et soutenue par sa jumelle, a été un goûter avec du thé et des Weckmanner, puis un repas « de fête », sous-entendu que l’on ne fait pas souvent ; rien de traditionnel, juste du plaisir : des croques-monsieur !!!

lumière

Elle a cuisiné nos Weckmanner sans gluten (dont vous trouverez la recette sur cet article, tout en bas) ; ils étaient tout simplement délicieux. Depuis peu, nous avons incorporé de la farine de maïs à nos recettes et cela apporte un plus terriblement intéressant. Avant je n’en trouvais pas facilement, sauf en magasin bio, mais à des prix qui sont vraiment trop importants pour que nous puissions en faire une consommation régulière ; cependant, depuis peu, on la trouve dans un magasin à un prix très correct. Alors on en profite. Et puis, elle vient d’Italie… notre lien avec une partie de nos origines se poursuit ainsi. En ces temps où l’on honore particulièrement les ancêtres, j’apprécie ce petit clin d’oeil de la vie qui mêle encore une fois mes origines tant maternelles que paternelles. Pour en revenir à nos Weckmanner délicieux, elle a incorporé 50 % de farine de maïs, les 50 % restant étant du sarrasin. Les Weckmanner étaient moelleux et parfumés, vraiment très réussis. (Vous noterez que chez nous, les Weckmanner comportent du chocolat…)

Ensuite, nous avons préparé ensemble les croque-monsieur et la décoration de la pièce. Le papa nous a lu un petit texte que j’avais écris et nous avons dîné ensemble, dans l’amour et la joie. C’était simple, et très agréable à vivre.

Le temps est venu de rentrer dans notre terre intérieure. Comme dans la nature, où la végétation prépare son entrée dans l’hiver en arrêtant son activité et, pour beaucoup, en se retirant sous terre.

Nous sommes comme un bel arbre qui concentre son énergie dans ses racines pour un temps, sacrifiant ses feuilles pour mieux renaître au printemps…

C’est le temps du Rêve. Alors, descendons dans les profondeurs de notre être pour y écouter les messages de notre Nature… Là s’y trouve une lumière que nous ramènerons, le moment venu, afin d’éclairer le monde.

Je me suis inspirée d’un texte qui circule sur les groupes Facebook païens (l’élaguant, y ajoutant ma patte), ma créativité ayant souffert de ma santé des dernières semaines ; merci à son auteur de m’avoir prêté ses mots en grande partie !

Puisse votre entrée dans la saison obscure être douce et riche de toutes les gemmes qu’elle recèle !

lumière

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

 

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l'hébergeur du site (O2Switch), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j'ai choisis avec soin, parce qu'ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 460 articles entièrement gratuits, un chiffre en évolution constante. Cela représente un temps de recherches, de réflexions, d'expérimentations, de rédaction et donc de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne "rémunère" pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l'auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.

Vous pouvez aussi faire un don, à votre convenance, pour soutenir l'action pédagogiques des fées. (Bouton ci dessous, paiement par Paypal ou carte bancaire).

- Monique

104 Partages
Partagez92
Enregistrer12
Tweetez
Partagez