Le thème de notre premier bloc d’Histoire était « L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945). Plus moyen de différer l’étude un peu plus approfondie des deux guerres mondiales et leur contexte international. J’aurais aimé repousser cette étude plus fournie aux années du lycée, mais avec la nécessité de réviser pour le Brevet, c’est impossible.  Sur le choix de faire le Brevet, je vous renvoie encore une fois à mon article Instruire les grands enfants (niveau collège) avec la pédagogie Steiner. Alors, j’ai tout de même veiller à écarter les sources trops crues, trop choquantes ; certains livres préconisés pour les collégiens étudiant les Guerres Mondiales, pour moi, sont épouvantables dans leurs descriptions : le « devoir de mémoire » peut être honoré en respectant la sensibilité des plus jeunes et à 14 ans et quelques mois, on est l’est encore…

premier bloc d'Histoire

Cela ne nous a pas empêché de couvrir les points importants de cette tranche de programme :

  • La première guerre mondiale
  • Le génocide des Arméniens
  • La bataille de Verdun (je leur ai décrit par le menu la visite du Douaumont de Verdun quand j’étais petite fille avec ses salles pleines d’ossements au milieu des champs de tombes ; un souvenir inoubliable)
  • Les révolutions en Russie et en Europe
  • La seconde guerre mondiale (cette fois-ci, je leur ai raconté la tragédie d’Oradour sur Glane, où j’ai été amenée petite fille, un autre souvenir « inoubliable » qui m’a valu des années de cauchemars)
  • Les camps de la mort et le génocide des Juifs (cette fois-ci, je leur ai raconté ma visite de Yad Vachem à Jérusalem, son allée bordée d’arbres plantés pour chaque Juste, le mémorial des enfants si puissamment émouvant…), des Tziganes, et de tous ceux qui ne rentraient pas dans les critères eugénistes du Reich.
  • L’idéologie nazie
  • Staline
  • Les régimes totalitaristes, la dictature
premier bloc d'Histoire

On n’a donc pas fait d’impasses, y compris sur les horreurs commises ; simplement, j’ai tenu compte de nos sensibilités respectives : pas d’images chocs, pas de descriptions crues, et ça fait toute la différence. Je suis assez soulagée, car cela s’est bien passé pour chacune d’elles. Une de leurs amies qui est désormais au lycée leur avait raconté combien la lecture d’un livre imposé par le collège avait été éprouvante pour elle ; il n’était pas question que nos filles soient heurtées par des lectures qui, à ce stade, ne sont tout simplement pas adaptées et devraient être réservées pour plus tard.

Pas d’impasses non plus sur la question des arts durant les deux guerres mondiales.

premier bloc d'Histoire
premier bloc d'Histoire

Cette année, je n’ai pas cherché à fournir des lectures d’enrichissements pour chaque bloc, mais pour celui-ci, j’ai demandé aux filles de lire deux livres, qui seront aussi exploitées indirectement pour les blocs de littérature :

  • Le journal d’Anne Frank, que l’on ne présente plus tellement il est célébrissime.
  • L’ami retrouvé, de Fred Uhlman, qui traite de l’amitié entre deux jeunes Allemands ; l’un est Juif, l’autre subit l’influence des idées nazies. Il montre l’émergence dans le monde de l’enfance, de ses valeurs de coeurs, d’une idéologie monstrueuse et de ce qu’elle provoque.

Elles ont beaucoup aimé le journal d’Anne Frank et L’ami retrouvé a été une lecture peut-être pas « coup de coeur » comme le premier, mais tout à fait appréciée.

Produits disponibles sur Amazon.fr

Produits disponibles sur Amazon.fr

premier bloc d'Histoire

Pour terminer, il me reste à préciser que les filles ont travaillé de manière différente, selon leurs besoins respectifs :

– pour l’une, le bloc a été travaillé en toute autonomie à partir d’une sélection de textes et de documents, nécessitant un discernement à propos des lignes directrices essentielles à inscrire dans un cahier de style « notebook« . A noter que les documents étaient tout de même présentés avec une structuration.

– pour la seconde, dont les besoins sont très différents, le travail a été guidé de manière plus évidente, avec une présence constante de ma part pour l’accompagner dans la méthodologie, ainsi que dans le tri des idées et leur ordre d’importance. Le but étant de lui permettre de se forger des outils intérieurs menant à sa propre autonomie, un jour, quand elle y sera prête.

premier bloc d'Histoire

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

 

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l'hébergeur du site (Infomaniak), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j'ai choisis avec soin, parce qu'ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 480 articles entièrement gratuits, un nombre en évolution constante. Cela représente un temps de recherches, de réflexions, d'expérimentations, de rédaction et donc de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne "rémunère" pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l'auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.

Vous pouvez aussi faire un don, à votre convenance, pour soutenir l'action pédagogiques des fées. (Bouton ci dessous, paiement par Paypal ou carte bancaire).

- Monique

38 Partages
Partagez33
Enregistrer4
Tweetez
Partagez1