Je tresse le saule vivant est une excellente ressource pour les parents instruisant leurs enfants, et notamment leurs grands enfants. Je ne sais pas si c’est ainsi chez vous, mais, curieusement, mes filles renâclaient moins à faire certains travaux demandant un peu plus d’efforts au jardin lorsqu’elles étaient plus petites que maintenant qu’elles sont adolescentes. En un mot, j’ai plus de mal à les motiver depuis quelques années. Dès lors, j’essaie de trouver les moyens de renouveler la magie au jardin. Par exemple, la serre a été un atout important (du moins pour l’une d’entre elles). Je tresse le saule vivant en est une autre ; il complète, par ailleurs, avec bonheur nos autres projets de vannerie, car nous sommes toujours dans l’art de la vannerie avec ce livre.

Pourquoi utiliser Je tresse le saule vivant ?

Parce qu’il permet de faire de beaux aménagements au jardin, de soigner notre amour et notre lien avec lui. En plus de cela, le saule est un arbre facile à faire pousser. Il est donc tout indiqué dans une expérimentation avec les jeunes, car, d’après ma petite expérience avec, il faut vraiment en faire beaucoup pour qu’il ne pousse pas. Il a une vigueur exceptionnelle et se replante quasiment tout seul !

Je tresse le saule vivantJe tresse le saule vivant est un livre qui fait du bien à notre jardin et à notre vie de famille en IEF.

C’est le moment d’en profiter et de faire des aménagements, mars étant le mois privilégié pour ce faire.

Après une brève introduction, le livre présente l’héroïne de ce livre : l’osier.

« Tous les osiers sont des saules, tous les saules ne donnent pas de l’osier » (page 8).

La présentation est assez complète et se termine sur la nature du terrain apprécié par l’osier, ainsi que l’outillage dont on peut avoir besoin.

Le premier chapitre présente les noeuds et les points  de tressage :

  • le noeud de botte
  • l’attache-vigne
  • la ligature simple
  • la torsade
  • le noeud japonais
  • l’oeil du maître
  • la super simple
  • la super doublée
  • la trace

Je tresse le saule vivantToutes ces techniques sont très importantes car elles vont nous servir à ligaturer nos réalisations ; ce sont des techniques qui permettent de faire des ligatures belles et de manière complètement naturelle .

Les trois chapitres suivants sont consacrés aux réalisations que vous pouvez apprendre à faire. Elles se répartissent en trois thèmes :

  1. Les aménagements
  2. Les jeux
  3. Les décorations

Trois réalisations sont proposées dans Les aménagements

  • La haie en bouquet de saule
  • La haie en croisé belge (je l’adooore !)
  • La fascine droite ; je ne connaissais pas le nom. En fait, c’est une très jolie bordure tressée qui délimite un espace. C’est vraiment très tenant pour aménager un jardin tout en l’embellissant.

Trois réalisations également se trouvent dans le chapitre sur Les jeux :

Elles sont toutes géniales et feront le bonheur des plus petits comme des plus grands!

Je tresse le saule vivant

  • Le tunnel en croisé belge, idéal pour une entrée de cabane ! Il est complètement adaptable à l’âge de ses utilisateurs…
  • La cabane en croisé belge ; on ne peut pas rêver mieux étant enfant, ou pour un ado qui a envie d’aller lire tranquille. Elle est superbe, mais je pense qu’il faut être plusieurs pour la tresser.
  • Enfin, la cabane droite : elle a l’air un peu plus simple et a aussi beaucoup de charme, notamment quand les feuilles apparaissent au printemps.

Finalement, le chapitre sur les décorations contient quatre réalisations:

  • Le diabolo qui, tout en étant décoratif, peut aussi servir de support aux plantes ou de protection pour celles-ci;

Je tresse le saule vivant

  • La fascine ronde ; elle est adorable et permet des usages variés, comme le stockage de feuilles, ou encore de bacs de cultures si l ‘on met un géotextile à l’intérieur pour éviter qu’elle se dégrade.

Je tresse le saule vivant

  • Enfin, la tontine droite, décorative ou permettant de faire grimper une plante. C’est très beau, à n’en pas douter, et apportera beaucoup de charme au jardin.

Le dernier chapitre, très court, consiste en des annexes :

  • glossaire
  • index,
  • bonnes adresses,
  • bibliographie…

Alors, bien sûr, ces réalisations vont demander des efforts physiques et aussi de se creuser les méninges. De quoi justement stimuler des adolescents. Je suis enthousiasmée par les perspectives !

Je tresse le saule vivant

Produits disponibles sur Amazon.fr

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

 

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l’hébergeur du site (Infomaniak), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j’ai choisis avec soin, parce qu’ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 470 articles entièrement gratuits, un nombre en évolution constante. Cela représente un temps de recherches, de réflexions, d’expérimentations, de rédaction et donc de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne « rémunère » pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l’auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.

Vous pouvez aussi faire un don, à votre convenance, pour soutenir l’action pédagogiques des fées. (Bouton ci dessous, paiement par Paypal ou carte bancaire).

Monique

68 Partages
Partagez62
Enregistrer5
Tweetez
Partagez1