Poule et lapin en feutrine sont d’un niveau de réalisation assez facile pour une activité d’Ostara en famille. Je vous propose patron et pas-à-pas pour les faire.

Notez que le lapin est le plus facile des deux ; il est donc à réserver aux plus jeunes, la poule demandant un peu plus de travail avec l’insertion de son bloc et celle de sa crête.

Pour ceux qui sont totalement débutant en broderie, je vous propose une broderie simple à faire sur votre poule ou votre lapin. Les autres sauront bien comment rebroder leur création !

Le lapin

Commençons par le plus simple des deux : le lapin.

Imprimez le patron ci-dessous et imprimez-le :

 

 

 

poule et lapin

Il vous faut :

  • une aiguille à broder
  • du coton à broder
  • une paire de ciseaux
  • de la feutrine
  • de la laine brute pour rembourrer
  • une aiguille à feutrer
Poule et lapin

Découpez votre patron et appliquez les morceaux sur votre feutrine ; tracez le contour avec un crayon qui s’efface. Découpez les morceaux de feutrine. Vous êtes prêts à commencer à coudre.

Avec la feutrine, il est traditionnel de réunir vos morceaux afin de les coudre ensemble par un point de broderie très répandu, que l’on appelle le « point de feston ». Celui-ci connaît plusieurs variantes, car il a de multiples applications comme le fait de permettre de broder des boutonnières si on le brode serré. Ici, on va le broder espacé de quelques millimètres à chaque fois.

C’est un point très simple qui vous servira beaucoup. Les enfants peuvent l’apprendre sans problème.

NB : en pédagogie Steiner, on introduit la broderie entre les 9/10 ans de l’enfant, à l’occasion de la Classe 4. Cependant, ce point est souvent appris avant, notamment par les 7/8 ans (et peut-être même avant… je ne sais pas tout !)

Il existe de très nombreux tutoriels sur Internet comme celui-ci :

Notez deux choses :

  1. Celui-ci (dans la vidéo) est un point de feston surjeté (la broderie en blanc qui est ajoutée dans un second temps) ; il vous suffit d’apprendre uniquement le point réalisé en vert.
  2. Malheureusement, la plupart des tutoriels de broderie sont encore montrés uniquement pour les droitiers… Ici, elle tient son aiguille de la main droite et maintient son fil de la main gauche pour passer au-dessus. Pour les gauchères, généralement, il suffit juste d’inverser : aiguille main gauche, maintient du fil par la main droite. A la broderie bretonne où je vais régulièrement, une des brodeuses est gauchère, mais ça n’empêche pas qu’elle peut me montrer des tas de points. On inverse juste les mains. C’est plus « effrayant » qu’il n’y paraît !

Revenons à notre patron : vous avez tous vos morceaux. Prenez les deux grands morceaux du lapin et commencez à broder les contours en commençant par le bas, d’un côté, et en laissant le dessous ouvert.

Poule et lapin

Comme vous pouvez le voir, on a laissé l’ouverture sous le lapin. Vous allez pouvoir maintenant le rembourrer. Ensuite, nous allons coudre, avec le même point « l’opercule » qui referme le lapin.

poule et lapin

C’est un tout petit peu délicat à faire, mais ça développe la dextérité ! Et voilà ce que cela donne :

poule et lapin

Maintenant, nous allons coudre à petits points les oreilles. On les plie pour leur donner une forme et on fait quelques petits points.

Poule et lapin

Feutrez une petite boule de laine pour la queue, cousez-là.
Votre lapin est prêt pour être maintenant brodé ! Mais je vous montrerai le point simple que je vous suggère à la fin des deux tutoriels.

poule et lapin

Passons à la poule

Elle est un peu plus délicate au niveau de l’insertion du bec et de la crête.

Tout comme pour le lapin, télécharger le patron ci-dessous, imprimez-le et découpez-le.

Poule et lapin

Voici ce qu’il vous faut :

  • De la feutrine de trois couleurs : corps/bec/crête
  • Des ciseaux
  • De la laine pour rembourrer
  • Du coton à broder
  • Les parties découpées dans la feutrine de la poule.
poule et lapin

Vous êtes prêts à commencer.

On va, comme pour le lapin, commencer le travail en brodant le tour de la poule. Ici, on a commencé au-dessus de la queue, laissant tout le bas ouvert. On brode notre point de feston, jusqu’à ce qu’on arrive à l’endroit de la crête. On insère celle-ci et on la coud à petits points.

Poule et lapin

Et puis, on continue jusqu’au bec.

poule et lapin

De même, on l’insère, et on le coud à petit points.

Poule et lapin

On redescend sur le jabot de la poule au point de feston. Et on arrive à sa base qui est donc ouverte. On va venir coudre la dernière pièce, lui donnant de l’assise. On va commencer par un côté, en faisant le tour.

poule et lapin

Une fois cela fait, on ferme sa base, au point de feston (votre poule est encore ouverte entre la queue et la base afin de la rembourrer) Ce qui vous donne quelque chose comme ça :

Rembourrez votre poule, fermer son derrière au point de feston. Votre poule est prête à être rebrodée !

Certains peuvent même déjà tenter de s’en emparer pour jouer avec !

poule et lapin

La broderie

Ce petit point très mignon m’a été montré par ma mère il y a très longtemps. Il peut se broder avec du coton ou avec de la laine, par exemple, sur de la layette où il était très courant à une époque.

C’est un dérivé du point de chaînette, un autre point de base de broderie, bon à connaître, ainsi que ses très nombreuses déclinaisons…

poule et lapin

Commencez par repérer le coeur de votre fleur, le milieu et faites ressortir votre aiguille par ce point. Vous allez former votre premier pétale :

  1. Tirez délicatement votre fil qui ressort du milieu de la fleur.
  2. Quand on est droitier, on va le bloquer sur la gauche avec son pouce gauche ; quand on est gaucher, on fait l’inverse : fil bloqué à droite avec le pouce droit.
  3. Votre aiguille va repasser dans le trou du milieu (le coeur) et ressortir en bas du pétale en passant par-dessus le fil maintenu par votre pouce, ce qui forme une boucle, mais très ouverte.
  4. Faites en sorte que votre fil soit tiré à la bonne mesure, ni trop (ce qui ferait plisser le tissus), ni trop peu (ce qui rendrait votre broderie lâche et pas jolie).
  5. Repiquez juste après la limite du pétale comme sur l’image n°2 et, en dessous, votre aiguille revient au point central (le coeur) pour y ressortir et former un nouveau pétale.
  6. Vous pouvez faire le nombre de pétale que vous souhaitez ; il est courant d’en faire 5 (du fait de la place dont on dispose pour bien étaler les pétales).

 

poule et lapin

Bien sûr, vous pouvez broder (ou pas) ce que vous souhaitez !

poule et lapin

La seule limite est celle de votre imagination et des points que vous apprenez !

poule et lapin
poule et lapin
poule et lapin
poule et lapin

Toute l’équipe des Fées (merci à une de mes filles pour son aide dans la réalisation de ce tutoriel !) vous souhaite une très belle équinoxe, un très bon Ostara !

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l'hébergeur (O2Switch), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j'ai choisis avec soin, parce qu'ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 500 articles entièrement gratuits, un chiffre qui est en évolution constante. Cela représente un temps de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne rémunère pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l'auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.
- Monique

98 Partages
Partagez88
Enregistrer9
Tweetez
Partagez1