Les aventuriers au jardin bio fabriquent leurs jouets, de Frederik Lisak, illustré par Agathe Moreau, paru en avril 2019 aux éditions Plume de Carotte et Terre Vivante.

Je vous disais il y a quelques temps que les « cahiers nature » allaient certainement se développer de plus en plus ; je ne crois pas me tromper de beaucoup !

C’est au tour de Terre Vivante et de Plume de Carotte de s’allier (comme pour le fameux « Pistes« ) et de créer la collection « Les aventuriers au jardin bio ». Je vous présente ici « Les aventuriers au jardin bio fabriquent leurs jouets – 120 jeux et jouets à réaliser soi-même au jardin ».

C’est un cahier de petite taille (21,1 x 21,2 cm). Il fait 91 pages et contient à la fin, en sus, un index des plantes et des jeux très complet.

Frederik Lisak est le créateur des éditions Plume de Carotte ; passionné par l’éducation à l’environnement, il est également auteur jeunesse. Agathe Moreau est tout à la fois ingénieur au Centre National d’Études Spatiales et illustratrice.

Comme toujours, les livres de Terre Vivante et de Plume de Carotte sont imprimés sur des papiers respectueux de l’environnement par un imprimeur éco-responsable.

Pour le moment, deux cahiers sont publiés (je vous présenterai d’ailleurs bientôt le second).

Les aventuriers au jardin bio fabriquent leurs jouets

Le cahier s’adresse directement à l’enfant. Il propose d’emblée de réaliser jouets et jeux à partir des plantes, et ce, tout au long de l’année ; « de quoi rêver, construire, jouer, [s’]amuser… ».

Jardins en fête

La première partie propose quatre thèmes :

  • Costume et bijoux vivants
  • C’est carnaval
  • Halloween s’invite au jardin
  • La fine fleur de légume

Dans cette partie, on apprend à faire différents types de couronnes avec plein de végétaux variés. D’autres permettent de réaliser des bijoux.
On apprendra aussi à faire des masques avec certaines feuilles comme les feuilles de choux ! Très utile pour un carnaval en pleine nature ! Et toujours dans le registre des célébrations, on trouvera quelques idées pour Halloween.

Enfin pour que la fête soit total, on apprendra à faire de bien jolies décorations en légumes.

La grande bataille

Sous ce titre des plus énigmatiques sont réunies les thématiques suivantes :

  • Les cow boys du jardin
  • Les soldats du potager
  • Bataille d’eau
  • Les Indiens de la pelouse

Les familles qui ne souhaitent pas que leurs enfants jouent avec des armes n’apprécieront peut-être pas entièrement cette partie ; chacun appréciera en fonction de ses limites. En effet, l’enfant pourra apprendre à fabriquer :

  • un fusil à patates
  • un pistolet à élastique
  • une catapulte végétale (un peu moins équivoque peut-être ?)
  • du plantain lance-roquette
  • un pistolet à eau
  • un arrosoir d’Angélique (une autre forme de pistolet à eau en fait)
  • un arc et ses flèches
  • des fléchettes de Bardane
  • une fusée de jonc et ses flèches
Les aventuriers au jardin bio fabriquent leurs jouets

Troisième partie : En route !

Très chouette, cette partie vous montrera les nombreuses manières de réaliser des esquifs, des bateaux les plus simples aux plus complexes : en jonc, en feuille de roseau, en écorce, en gousse de pois, à hélice ou un mini catamaran…

Mais, bien sûr, le chapitre s’intitulant « En route ! », d’autres moyens de transport peuvent être fabriqués, pour voler ou pour rouler. D’ailleurs, j’adore la partie « Ça roule » ; les parents « Steiner » y retrouveront leurs repères !

Quatrième partie : Drôles de personnages

C’est une partie très rigolote, très douce, dans laquelle les enfants peuvent apprendre à réaliser des poupées, avec différents végétaux, amis aussi des portraits sculptés.

Les animaux ne sont pas oubliés, puisque l’on pourra fabriquer des chevaux et des rennes, divers oiseaux et insectes volants, des souris ou des hérissons et bien d’autres encore en fonction des plantes que l’on a autour de soi.

Cinquième partie : Jouons ensemble

Dans la nature, il est possible de reproduire certains jeux traditionnels comme la marelle ou les jeux d’échecs. D’autres sortes de jeux collectifs peuvent être organisés dans et grâce à un environnement végétal, comme une chasse aux trésors, le  « béret naturaliste », des « chercher l’intrus », …

Les jeux d’adresse sont aussi abordés et « végétalisés », par exemple les toupies ou les cerceaux à lancer.

Ce chapitre est une véritable petite mine de jeux à mettre en place avec trois fois rien, comme le mikado de branchettes.

Le chapitre englobe aussi des jeux sensoriels ou un jeu traditionnel africain.

Les aventuriers au jardin bio fabriquent leurs jouets

Sixième partie : Prises de tête

Voilà le chapitre de ceux qui préfèrent les énigmes, les casse-têtes et les messages cryptés.

Mais on y trouve aussi décris par le menu les tours étonnants que l’on peut faire avec certaines plantes, sans oublier les farces et attrapes !

Septième partie : Bricolons, bricolons

J’adore cette partie : elle englobe tout à la fois les traditionnels moulins à vent qui sont indémodables, mais aussi le tressage des végétaux pour réaliser beaucoup d’objets différents, tels que des meubles, des paniers, des échelles, etc… ou encore les éoliennes et orgues éoliens, une partie très riche et très poétique.

En résumé, pour moi, ce cahier est très attractif, très chouette. Il est parfait pour les parents qui s’associent pour fonder des écoles en forêt ou pour les familles non sco qui se regroupent pour faire des sorties communes dans des espaces naturels. C’est une ressource peu onéreuse, très utile, une mine d’idées.

La seule petite critique « négative » que j’aurais à exprimer est que je ne suis pas hyper attirée par les illustrations, mais je mets des guillemets car, dans tous les cas, voici un très bon petit cahier, très vivant et très pratique.

Les aventuriers au jardin bio fabriquent leurs jouets

Produits disponibles sur Amazon.fr

Retrouvez toutes mes chroniques sur des livres des éditions Terre-Vivante :

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

 

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l'hébergeur du site (Infomaniak), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j'ai choisis avec soin, parce qu'ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 500 articles entièrement gratuits, un nombre en évolution constante. Cela représente un temps de recherches, de réflexions, d'expérimentations, de rédaction et donc de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne "rémunère" pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l'auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.

Vous pouvez aussi faire un don, à votre convenance, pour soutenir l'action pédagogiques des fées. (Bouton ci dessous, paiement par Paypal ou carte bancaire).

- Monique

47 Partages
Partagez42
Enregistrer4
Tweetez
Partagez1