« La vie simple – Choisir la simplicité volontaire pour l’éveil et l’autonomie de l’enfant » est co-écrit par Philippe Godard et Marie-Christine Jacquet. Il est paru chez Nathan en septembre 2019.

Philippe Godard et Marie-Christine Jacquet sont également les co-auteurs du très beau cahier « Mon cahier d’activités nature – Le potager » que je vous avais présenté au printemps dernier.

Visuellement, La vie simple est très proche de Slow que j’avais chroniqué ici en octobre 2018. On voit là se dessiner chez Nathan une collection de livres vraiment jolis, de même format, à la mise en page semblable (par exemple, avec des couleurs différentes pour chaque chapitre), très doux, aérés, simples à consulter.

Le visuel de Slow et de La vie simple est donc dans la même veine, ce qui est renforcé par le fait que les photos sont, dans les deux cas, d’Isabelle Huiban. On retrouve ici la qualité des clichés qui ont fait de Slow un bien bel objet. Dans la vie simple, on regrettera peut-être juste deux éléments :

  • l’absence quasi-totale de diversité au niveau des photos d’enfants ;
  • le manque de réalisme sur les photos où l’enfant patouille dans la boue avec de jolis vêtements clairs…

Néanmoins, malgré cette proximité visuelle, une différence réside entre les deux livres : La vie simple est bien plus conséquent en terme de texte et de la profondeur de celui-ci – tout en gardant une certaine légèreté -, ce qui contentera davantage les lecteurs plus exigeants sur ce point.

Il concerne les parents d’enfants à partir de 3 ans.

Les auteurs de La vie simple connaissent très bien leur sujet, ce qui transparaît dans tout le texte. Leurs explications sont extrêmement claires, pédagogiques et laissent la place à la démarche didactique (ce qui, à mes yeux, pare leur travail d’une grande qualité).

Le livre est divisé en :

  • une introduction
  • 8 parties
  • une bibliographie

La grande particularité (et le grand avantage) que je trouve à ce livre est qu’il réunit en un seul volume tous les thèmes chers à la simplicité volontaire dans le cadre de l’accompagnement des enfants. Il me semble – à moins que je ne me trompe – du premier du genre. Cet aspect lui confère une puissante envergure pratique et séduira sans nul doute par son confort (tout sous la main !) et les possibilités qu’offre ainsi La vie simple.

Du point de vue pédagogique transparaît énormément l’esprit de Célestin Freinet, ce qui n’est pas pour déplaire tant cette pédagogie, très belle, a beaucoup à apporter aux enfants et mérite d’être davantage popularisée.

La vie simple

La courte introduction plonge directement le lecteur dans le vif du sujet : esquisser « une vision positive de la simplicité comme extension de la liberté de l’enfant, et surtout pas comme réduction de ses ambitions » (page 7). La dimension esthétique de la nature est également mise en avant, ce qui me touche beaucoup, notamment quand il s’agit de la transmettre aux enfants.

Pour faire simple – puisque c’est le thème de ce joli livre -, je ne vous présenterai pas une synthèse de chaque partie. Durant mes (très) longues études, l’on m’a apprit que si un plan est bien fait, sa lecture doit vous permettre tout de suite de savoir ce qui sera traité et comment cela sera fait. C’est totalement le cas avec La vie Simple : sous cet angle de vue, son sommaire est très accessible, transparent. Vous donnez des détails plus conséquents n’apporterait rien de plus, car il reflète vraiment bien ce que vous allez trouver dedans : à savoir du texte explicatif portant sur divers sujets répartis par thèmes et des activités à réaliser avec les enfants.

Celles-ci sont volontairement très simples (pour rester dans le thème !), mais on appréciera que la complexité soit néanmoins présente, non seulement comme perspective d’une dynamique de progression, mais également dans certaines parties comme celle relative à la connaissance des plantes. Cette dernière est d’ailleurs remarquablement expliquée, incluant par ailleurs l’environnement citadin.

 

 

La vie simple

Il y a une très grande variété de sujets abordés et d’activités proposés dans La vie simple. Certaines sont vraiment très connues :

  • Comment faire de la tisane, même si l’originalité réside dans le fait d’en faire à partir de ronces, ce qui est encore peu connu il me semble…
  • Comment faire un gâteau aux carottes ;
  • Cuisiner aux orties (j’ajouterai d’ailleurs sur ce point que, chez nous, elle a lieu quasiment toute l’année et pas seulement principalement au printemps ; il y a seulement une petite période hivernale où nous en avons peu au jardin ;
  • faire son pain, faire sécher ses fruits, faire des eaux parfumées à boire, faire du fil de tissus recyclé…

D’autres sont beaucoup plus originales : le bilboquet végétal, parfumer de la crème avec des plantes du jardin : on peut aller plus loin en précisant qu’on peut même le faire avec certaines sauvages ; ainsi avec les graines de berce qui ont un délicieux goût d’agrume… Les laits glacés aromatisés eux aussi ; le classement des jeux très simples selon les quatre éléments (air, terre, eau, feu)…

Petite note pour les végétaliens et vegans : toutes les recettes contiennent des oeufs, bien que les auteurs ont eu à coeur de préciser que leurs recettes pouvaient être réalisées à partir de laits végétaux pour celles qui comportaient du lait.

Tout cela fait de La vie simple un joli livre, complet, innovant par certains côtés, très bien expliqué… et qui sera surtout utile aux débutants :

  • les parents débutants dans l’alternatif
  • les débutants dans la simplicité
  • les débutants en cuisine simple et naturelle
  • les débutants dans le travail manuel.

Ceux qui souhaitent une orientation Steiner dans leur famille ne seront pas frustrés : même si La vie simple n’est pas inspiré par cette pédagogie, il est intégralement compatible avec elle !

Bonne découverte !

 

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l'hébergeur (O2Switch), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j'ai choisis avec soin, parce qu'ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 530 articles entièrement gratuits, un chiffre qui est en évolution constante. Cela représente un temps de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne rémunère pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l'auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.
- Monique

62 Partages
Partagez59
Enregistrer2
Tweetez
Partagez1