Voici un exemple de travail sur un conte tel qu’il peut être mené en classe 1 (pédagogie Steiner). Il est tiré de l’excellent School as a journey que je vous ai présenté il y a peu.

Le conte choisi était L’eau de vie des Frères Grimm. C’est l’histoire d’un roi qui est malade, mais que les docteurs ne parviennent pas à guérir. le roi entend parler de « l’eau de vie », très dure à trouver, mais qui peut, seule, l’aider à guérir. Ses trois fils proposent de la quérir pour lui.  Après des péripéties, le plus jeune fils du roi est le seul à franchir tous les obstacles, à trouver de l’eau de vie et la belle princesse qui l’attendra. Cependant, les deux frères, affreusement jaloux, trahissent leur plus jeune frère. Ayant remplacer l’eau de vie par de l’eau de mer, le roi devient encore plus malade. Les deux frères présentent alors l’eau de vie qui le guérit rapidement. Le plus jeune fil est banni.

Entre temps, la princesse avait fait percer une rue d’or et de pierreries menant à son château. Elle avait fait dire à ses gens que son époux serait celui qui marcherait au milieu de cette voie et qu’il fallait chasser quiconque passerait sur les côtés. Bien sûr, les deux frères félons ne manquent pas de passer les côtés, alors que le plus jeune frère, doté d’un noble coeur, ne songeant qu’à sa douce, mène sa monture au milieu du prestigieux pavage.

Le prince et la princesse se marient ; le vieux roi lui fait savoir qu’il est pardonné et, le plus jeune fils lui fait alors connaître la trahison de ses frères qui, pendant ce temps-là, avaient pris la fuite…

Voilà comment Torin Finser organise son travail sur un conte tel que celui-ci :

Lundi : L’histoire est contée. Les enfants réalisent un dessin du vieux roi dans son château.

Mardi : Durant le cercle, ils cherchent ensemble des mots commençant par K (King pour roi en anglais). Donc, par exemple, en français, on chercherait des mots commençant par R. Les enfants, de retour à leur table, réalisent un autre dessin : le roi, qui, après avoir bu l’eau de vie, redevient vaillant. Il est debout et ressemble à un R.

Mercredi : L’écriture du K (R) est pratiquée, et les enfants cherchent d’autres mots avec cette lettre. Ils apprennent un verset composé par l’enseignant en s’inspirant de l’histoire, comportant des V et des K (R).

Jeudi et jours suivants : L’histoire est ensuite approfondie. L’enseignant avait trouvé un récipient en bois afin de le remplir d’eau. Il avait aussi construit une course d’obstacles : des chaises étaient les montagnes, des planches faisaient les ravins, et quelques bureaux permettaient de faire un tunnel. Chaque enfant fut invité, un par un, les jours suivants, à entreprendre ce voyage avec « l’eau de vie » entre les mains. Il prit garde de mettre moins d’eau pour certains ; alors que d’autres avaient besoin du défi constitué par un récipient plein.

C’est avec la plus grande révérence et le plus grand soin que les enfants ont entrepris leur quête à travers montagnes et ravins, tenant toujours précautionneusement leur coupe entre leurs mains.

Succès et fierté furent au rendez-vous. Les enfants se sentaient comblés d’avoir atteint leur but, portant l’eau qui représentait la purification à travers les apprentissages de la vie.

« Pédagogiquement, cet exercice servit comme une métaphore du voyage dans lequel ils étaient embarqués, qui allait leur demander huit années pour être complété. Il y aurait des défis et des obstacles le long de cette route, mais l’effort commun et la bonne volonté de tous les amèneraient à faire tout leur possible » (page 24)

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l'hébergeur (O2Switch), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j'ai choisis avec soin, parce qu'ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 535 articles entièrement gratuits, un chiffre qui est en évolution constante. Cela représente un temps de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne rémunère pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l'auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.
- Monique

104 Partages
Partagez100
Enregistrer3
Tweetez
Partagez1