« Donne-moi des ailes pour sauver la planète » est un album écrit par Nicolas Vanier, paru chez Nathan et Xo Éditions en septembre 2019. C’est un bel album qui accompagne la sortie du film et du roman du même nom.

A l’origine de « Donne-moi des ailes », il y a l’histoire de Christian Moullec, ce breton passionné d’oiseaux qui, adolescent, avait dévoré tous les livres de Konrad Lorenz ; ce scientifique avait démontré que les poussins s’attachent au « premier objet mobile qu’ils voyaient en sortant de l’oeuf » (page 6). C’est ainsi que Christian Moullec imagine alors de réintroduire les oies naines en Laponie, d’où elles avaient disparu. Avec son ULM, il va guider les jeunes oies, les faisant passer par des zones protégées de la chasse, leur apprenant un nouveau chemin de migration, jusqu’en Laponie. Une réussite formidable pour une aventure incroyable !

 

Donne-moi des ailes

C’est en 2017 que Nicolas Vanier et Christian Moullec se rencontrent à l’occasion d’un départ pour la Laponie de ce dernier avec ses oies naines. Nicolas Vanier s’exprime ainsi :

« J’avais à coeur de mettre en avant un message d’espoir magnifique : dans cette aventure, l’homme met son intelligence au service de la nature et de l’environnement, c’est lui qui montre le chemin aux oiseaux« .

Ainsi naît le projet de Donne-moi des ailes, le film et les livres, car il y a à la fois un album et un roman éponyme. Ici, je ne parle que de l’album.

Donne-moi des ailes est un grand album (23,2 x 29 cm) destiné aux 9/12 ans, mais, très honnêtement, il peut parfaitement convenir à des plus jeunes (à partir de 6/7 ans). Il comporte 32 pages.

Après une présentation de Christian Moullec et du projet de Nicolas Vanier, il aborde très simplement les problématiques écologiques graves auxquelles nous sommes confrontés. Je me permettrais de citer Nicolas Vanier, page 9, résumant l’ampleur de la catastrophe écologique dans laquelle nous sommes :

« Plus de 420 millions d’oiseaux ont disparu du ciel européen en moins de 30 ans, tandis que le béton et l’asphalte gagnent 80 000 hectares par an, rien qu’en France. Les milieux naturels qui sont leurs lieux de vie disparaissent, et des menaces, comme la pollution chimique ou le changement climatique, les mettent gravement en péril. La migration des oies en est un exemple frappant : tout au long de leur route, les obstacles se dressent un à un. Et d’autres animaux, liés aux mêmes milieux, victimes des mêmes menaces, en souffrent. C’est à la fois pour rendre hommage à ces animaux en voie de disparition – que l’on pourra découvrir au fil des pages -, mais aussi pour faire connaître ce qui peut les sauver, que ce film et ce livre existent« .

Donne-moi des ailes

Alors, tout en offrant une synthèse de l’histoire qu’il a imaginée pour Donne-moi des ailes, chaque étape de l’histoire est accompagnée d’une double page présentant de manière positive comment apporter chacun sa contribution à la résolution des problèmes écologiques suivants :

  • Que faire pour freiner le réchauffement climatique ?
  • Comment lutter contre la pollution des mers et la surpêche ?
  • Comment sauver les forêts ?
  • Quelle agriculture développer pour préserver la planète ?
  • Comment protéger les zones humides ?

Après un petit exposé clair du problème sous-tendu par la question, Donne-moi des ailes montre entre 3 et 5 gestes essentiels que tout le monde, absolument tout le monde, peut faire. Par exemple :

  • Quand il fait chaud, se servir d’un éventail plutôt que d’utiliser une climatisation ;
  • Jouer à des jeux de société plutôt que d’utiliser l’électricité ou les piles pour un jeu sur écran (Quel excellent argument !)
  • Respecter le milieu naturel quand on pêche à pied… et je vos promets qu’il y a du boulot de ce côté. Un jour, mon mari, Breton ayant grandi dans un petit village côtier du Finistère, a voulu nous amener à une marée basse d’équinoxe. La plage était bourrée à craquer de familles qui retournaient toutes les pierres, pataugeaient dans toutes les mares, etc… un véritable massacre qui nous a désolé et qui nécessite une (ré-)éducation urgente.
  • Utiliser le verso des feuilles
  • Composter,
  • Planter des haies, etc…

 

Donne-moi des ailes

Dans l’album « Donne-moi des ailes », chaque étape du voyage décrit synthétiquement un éco-système, et fait un focus sur une ou deux espèces de sa faune ou de sa flore.

L’ensemble constitue un joli album, très clair, très accessible qui saura avoir une utilité familiale évidente. Donne-moi des ailes est publié à un moment où la jeunesse se mobilise plus que jamais sur la question de la transition écologique et où l’on constate un fossé terrible entre les démarches pleines de bon sens de cette jeunesse et les réactions horribles des conservatismes plus archaïques ; soutenir les jeunes est essentiel pour que les choses changent enfin.

Donne-moi des ailes
Donne-moi des ailes

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l'hébergeur (O2Switch), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j'ai choisis avec soin, parce qu'ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 535 articles entièrement gratuits, un chiffre qui est en évolution constante. Cela représente un temps de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne rémunère pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l'auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.
- Monique

29 Partages
Partagez25
Enregistrer3
Tweetez
Partagez1