Mon cahier d’observation et d’activités : les bêtes qui font peur ! (Nathan / Les Colibris)

par | Nov 6, 2019 | Etudes de la nature, Jardin d'enfants, Livre de la nature, Ressources Enfants | 1 commentaire

« Mon cahier d’observation et d’activités : Les bêtes qui font peur ! Pour mieux les connaître et en avoir (un peu) moins peur » est écrit par François Lasserre et illustré par Isabelle Simler. Il est paru aux éditions Nathan en septembre 2019.

« Les bêtes qui font peur » vient compléter la collection des cahiers d’observations et d’activités montée par Nathan en partenariat avec le mouvement Colibris de PIerre Rabhi.

Je vous en ai déjà chroniqué deux sur Chant des Fées :

Même collection, même format (28 x 21 cm) pour 40 pages, même concept : une collection éco-responsable, avec des textes de qualité et de belles illustrations.

Les bêtes qui font peur

Je vous conseille un petit détour par le site professionnel d’Isabelle Simler. (Elle semble elle aussi beaucoup aimer les chats noirs !) Son univers graphique est riche et à découvrir. Dans une interview pour Chine-des-enfants, elle explique préférer dessiner à la tablette graphique pour la précision qu’elle lui apporte dans ses dessins et travaille avec un stylet très fin pour utiliser une grande variété de nuances de couleur. Souvent, je ne suis pas sensible aux illustrations qui sont créées par informatique, mais je trouve celles-ci très jolies. Il faut vraiment les observer longuement pour faire la distinction avec une illustration à la main.

Les bêtes qui font peur

François Lasserre, quant à lui, est entomologiste, enseignant, auteur de nombreux ouvrages, infatigable vulgarisateur du monde des insectes, et vice-président de l’Office pour les Insectes et leur Environnement (OPIE). Vous pouvez trouver de nombreux podcasts des émissions auxquelles il a collaboré, notamment sur France Culture dont les émissions sont toujours excellentes.

Les bêtes qui font peur

Le but de ce cahier est d’un intérêt évident : faire connaître aux enfants les bestioles, plus ou moins grandes, qui leur font peur et leur permettre de (peut-être) les aimer un tout petit peu…

Vous retrouvez le panel assez habituel composer des araignées, des chauve-souris, des insectes divers, mais aussi les serpents, les loups… Avec une de mes filles, on était quand même assez considérablement interloquées d’y voir figurer la libellule ! Mais, bon… après tout, nous avons bien connu une jeune fille qui avait peur des limaces (heureusement que ce n’est pas notre cas vu ce que notre prairie contient de specimen variés et de toutes tailles de ces gastéropodes sans coquille…)

Le cahier renvoie aux légendes et croyances superstitieuses qui ont parfois contribué à créer ces peurs et s’attache à mettre en avait des faits « rassurants » et des éléments permettant de mieux connaître ces animaux victimes de préjugés.

C’est un bel album sur le fond comme sur la forme. Contribuer à ce que les enfants (et sûrement certains parents) puissent vivre en harmonie avec toutes les formes de vie qui sont présente sur terre est une mission de première importance.

Puisse Les bêtes qui font peur y contribuer largement !

Les bêtes qui font peur
Les bêtes qui font peur

(Avec la participation de deux grosses bêtes qui font peur : Obéron (roux) et Idunn (grise) !)

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l'hébergeur (Infomaniak), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j'ai choisis avec soin, parce qu'ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 615 articles entièrement gratuits, un chiffre qui est en évolution constante. Cela représente un temps de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne rémunère pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l'auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.
- Monique

1 Commentaire

  1. Adeline

    Il a l’air sympa, je pensais qu’il y aurait une plus grande part à l’imaginaire en voyant la couverture. Mais l’intérieur semble très scientifique (ce qui est très bien aussi !). Chez nous, les animaux qui font peur ont été successivement les coqs, puis les geais des chênes et maintenant les chouettes… Par contre on ramasse les orvets à la main, on se fait courir des mille pattes sur les bras, et on cherche à tout prix à rencontrer un loup (pour l’instant en vain !) Comme quoi, la peur est bien subjective 😉

    Réponse

Causerie au coin des fees

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

%d blogueurs aiment cette page :