Voici un exemple de leçon Waldorf sur la ponctuation. Cet exemple est lui aussi extrait de School as a Journey de Torin Finser.

Retrouvez ici tous les extraits de ce livre :

Comme vous l’avez vu dans ce dernier article précité, la grammaire peut être introduite en classe 3 et une première évocation de la ponctuation est vue avant la classe 4, de façon rythmique.

Cette fois-ci, Torin Finser essaie de transmettre les caractéristiques qui personnifient la qualité et le style de chaque forme de ponctuation (page 84).

Là encore, la forme rythmique demeure importante et s’apparente à des sortes de comptines sur chaque ponctuation. Je vous les ai traduites mais seulement à titre indicatif. A vous de créer vos propres rimes ; par ailleurs, je n’ai pas fignolé la traduction afin qu’elle soit jolie, artistique. Encore une fois, c’est seulement pour vous donner un exemple de leçon Waldorf sur la ponctuation qui peut être faite. A vous de créer !

« Je suis le point.
J’aime m’asseoir tranquillement.
Je termine chaque phrase.

 

***

 

Oh, je suis vigoureuse,
Vive et courageuse
Une compagne agile et joyeuse.
Dans la plupart des phrases
Je suis bien connue,
Car Virgule, c’est mon nom.
Parfois, je suis tellement excitée,
Que je parle, et encore et encore…

 

***

 

Oh Ho ! Hourra !
Je suis ici ! Je suis ici !
Tous se mettent de côté!
Pour le point d’exclamation!
Faites de la place ! Faites de la place !
Le point d’exclamation est en train de faire une phrase.

 

***

 

Le point s’assied
Et ferme la phrase,
À moins qu’une virgule ne se précipite.
Quand ils sont ensemble,
Le point et la virgule;
Vous les connaissez bien;
Ils deviennent le point-virgule.

 

***

 

Le point dit:
« J’aime m’asseoir tranquillement »
Alors deux d’entre eux disent:
« Écoutes nous :
Nous faisons deux points »

 

Je suis un tiret – ainsi vont les tirets –
Bien que certains m’appellent – ils m’appellent –
Ceux qui se souviennent – ils m’appellent
Appelez-moi – moi – le trait d’union.

 

***

 

J’aimerais savoir,
Quel est ton nom ?
Où habite tu ?
Qu’est-ce que tu sais ?
Que fais-tu ?
Dis, tu me connais ?
Le point d’interrogation ?

 

***

 

Si quelqu’un dit des « mots importants »,
Nous les conduisons.
Aucun mot parlé n’est jamais perdu,
Parce que nous les tenons des deux côtés,
Et les emportons.

 

***

 

L’apostrophe
Raccourcit un mot.
Le dernier son
est proprement nettoyé. »

 

Torin Finser précise (page 86) que les enfants ont fait des illustrations en couleur des éléments de ponctuation, se familiarisant ainsi avec chacun. Un texte, inscrit au tableau, comprenant des erreurs de ponctuation a été corrigé par les enfants, heureux de reprendre leur professeur ! Tout ce travail a été aussi réinvesti dans les composition rédigées par les enfants, renforçant ainsi leurs compétences rédactionnelles.

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l'hébergeur (O2Switch), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j'ai choisis avec soin, parce qu'ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 535 articles entièrement gratuits, un chiffre qui est en évolution constante. Cela représente un temps de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne rémunère pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l'auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.
- Monique

94 Partages
Partagez89
Enregistrer4
Tweetez
Partagez1