Il est traditionnel dans la pédagogie Steiner de célébrer les moissons. Celles-ci commencent à être fêtées en août avec les premières récoltes de céréales, mais en fait, la période en question s’étend jusqu’à l’automne. Vous avez donc une latitude certaine pour organiser une célébration.

Pourquoi célébrer les moissons ?

C’est très simple : la gratitude envers ce que nous a donné notre Mère la Terre. Nous la remercions, car, grâce à elle nous pouvons manger, nous maintenir en vie et profiter de notre vie présente en tant qu’être humain doté d’un potentiel inouï. Cela soutend bien sûr la question de savoir ce que nous faisons de notre vie.

La gratitude va bien au-delà de la seule question morale. Elle est en elle-même un précepte de vie qui nous renforce sur tous les plans (corps/coeur/âme), nous rend plus humain, et nous aide à mieux vivre. Lorsque nous traversons un des inévitables défis placés sur notre route, être reconnaissant nous permet de rencontrer le trésor que chaque épreuve recelle. Elle nous permet de contacter en nous des ressources que, bien souvent, nous ne nous soupçonnons pas d’avoir. Elle nous permet de relever la tête et de continuer de nous baser sur la dignité de la vie et non pas sur l’écrasement, ou l’épuisement, ou le sentiment d’impuissance, que nous sommes tous susceptibles de connaître. Par ailleurs, la gratitude nous protège : elle nous protège des élancements de l’orgueil, et, plus encore, elle nous protège des vicissitudes de la vie, car, plus nous résistons face à une épreuve, plus nous nous enfermons dans une spirale douloureuse ; la gratitude nous permet de renverser la spirale dans le sens de notre bonheur intérieur, de l’ouverture du coeur.

Dans ma jeunesse, j’ai connu bien des adultes qui se plaignaient du manque de reconnaissance des jeunes ; peut-être… mais les enfants apprennent plusieurs années durant par imitation. C’est à nous, adultes, de montrer le chemin de la gratitude pour que les enfants ne perdent pas cette fraîcheur ; et, en retour, nous gardons nous aussi un coeur jeune, ce qui a de nombreuses conséquences positives pour notre vie.

Si je devais garder une prière pour le matin, ce serait simplement une prière de remerciement. A mes yeux, une chanson peut aussi revêtir la tonalité de la prière. C’est une autre façon de garder un coeur vivant et de transmettre des valeurs à nos enfants.

Une jolie chanson pour les moissons

Voici une jolie chanson pour célébrer les moissons en famille ! Vous pouvez l’accompagner d’un conte, L’esprit du grain et de quelques activités manuelles choisies. Cette chanson est assez simple à apprendre pouvant ainsi réunir les petits comme les grands d’une fratrie. Elle se chante à deux voix comme vous pouvez l’entendre ci-dessous :

 

 

Chanson à deux voix

par Monique et Gwendolyne | Moissons 2020

Voici, isolée au piano, la voix haute des premières mesures :

Voix haute

par Monique et Gwendolyne | Moissons 2020

Et voici de même, la voix basse des premières mesures :

Voix basse

par Monique et Gwendolyne | Moissons 2020

Enfin, toujours au piano, voici la mélodie pour les dernières phrases en reprise :

Les reprises

par Monique et Gwendolyne | Moissons 2020

Enfin, voici la partition pour ceux d’entre vous à qui elle serait utile. Elle comporte les paroles :

les moissons

Il me reste à vous souhaiter un excellent mois d’août ainsi que de charmantes célébrations familiales des moissons de la vie !

(crédits photos : Kangbch sur Pixabay)

44 Partages
Partagez42
Enregistrer2
Tweetez
Partagez
%d blogueurs aiment cette page :