Courtes chroniques

Courte chronique : « Il est peut-être hyper-actif ? », paru aux éditions Nathan

par | Mai 15, 2021 | Courtes chroniques, Enfants différents, Parentalité, Ressources Parents | 0 commentaires

« Il est peut-être hyper-actif », coécrit par le Dr Anne Bergiacchi et le Dr Alexandre Hubert, psychiatres, est paru aux éditions Nathan  en mars 2021. Il est sous-titré « Trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) : le reconnaître pour mieux accompagner son enfant ».

Dans l’ensemble, « Il est peut-être hyper-actif » est un livre que j’ai trouvé très bien fait ; sur une note de 1 à 5, je lui mets facilement 4.

En effet, il est extrêmement accessible, très clairement écrit, clarifiant et rempli de conseils bien avisés.

« Il est peut-être hyper-actif » est subdivisé en 9 chapitres :Il est peut-être hyper-actif

  1. Quand penser au TDAH pour mon enfant ?
  2. Mon enfant est diagnostiqué TDAH. Quels sont les traitements ?
  3. S’organiser à la maison
  4. Des solutions pour la vie sociale et familiale
  5. Gérer les effets indésirables et gênants des médicaments
  6. Causes et « facteurs de risque ». D’où vient le TDAH de mon enfant ?
  7. Épidémiologie. Petite histoire du TDAH.
  8. Comorbidités. Quand d’autres troubles s’en mêlent
  9. Mon enfant TDAH à l’école

Il est complété d’une bibliographie ainsi que d’une webographie pour approfondir le sujet.

Il est peut-être hyper-actif
De façon générale, « Il est peut-être hyper-actif » est basé sur une éducation bienveillante et encourage à valoriser son enfant plutôt qu’à épingler systématiquement ce qui ne va pas ; l’approche est donc plutôt positive mais va jusqu’à recommander les récompenses, ce qui gênera certains parents. Néanmoins, le livre n’incite pas au pendant de la récompense, à savoir la punition (néanmoins la sanction d’un comportement étiqueté comme répréhensible et la réparation sont prévues, ce qui, pour certains parents revient au même. ). Les conseils pratiques en situation de difficulté sont fondés sur l’écoute et la compréhension de l’enfant.

De nombreux conseils sont donnés pour aider le parent et/ou l’enfant, et notamment la méditation de pleine conscience (à ce propos je vous renvoie sur ce magnifique livre de pleine conscience avec les enfants que j’avais chroniqué).

D’une certaine manière, « Il est peut-être hyper-actif » est un livre très diplomate dans la mesure où tout est fait pour que le parent fasse évoluer son point de vue sur et son comportement à l’égard de son enfants, mais sans jamais le dire expressément !

Très complet, il aborde de nombreuses thématiques comme le sommaire cité plus haut vous le montre et vous permettra déjà de réaliser un bon constat sur la question d’un éventuel TDAH pour votre enfant. Un point est même fait à destination des enseignants accueillant des enfants TDAH dans leur classe.

Encore une fois, c’est donc une très bonne référence pour les parents intéressés.

A mes yeux, seules deux ou trois petites choses ont négativement retenu mon attention :

  • la question des récompenses : une habitude qui, à mes yeux, n’est pas à instituer.
  • L’emploi d’une certaine terminologie ou de certains arguments ne vont pas dans le sens de ma propre philosophie de la parentalité.
    Par exemple, page 111 : « Lorsque l’enfant enfreint les règles, essayez de ne pas rentrer dans les explications ou argumentations et d’appliquer les conséquences qui étaient prévues. Le fait de discuter ou de réexpliquer va renforcer l’attention accordée à l’enfant et risque paradoxalement de maintenir le comportement que l’on ne veut pas. » Je crois qu’il y a une différence entre entretenir un dialogue avec son enfant sur un point donné et stigmatiser un comportement.
  • Autre exemple : « Ses craintes (celles de mon enfant) sont elles exagérées ? », page 113 ; ce choix de vocabulaire véhicule d’ores et déjà un jugement de valeurs qui est porté sur les émotions de l’enfant : ce n’est pas un accueil inconditionnel de ce qu’il peut vivre, dans toute son intensité.
    La question nécessaire du parent est un point sur lequel je ne tergiverserais pas… mais, en effet, tout cela concerne mon propre avis !

Il n’en demeure pas moins que ce petit livre est excellent.

Crédits photos : Bessi sur Pixabay.

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l'hébergeur (Infomaniak), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j'ai choisis avec soin, parce qu'ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 600 articles entièrement gratuits, un chiffre qui est en évolution constante. Cela représente un temps de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne rémunère pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l'auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.
- Monique

0 commentaires

Causerie au coin des fees

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest