Courtes chroniques

Courte chronique : La BD Les trois vies de Hannah Arendt

par | Juin 14, 2021 | Adolescence, Courtes chroniques, Ressources Adolescents | 0 commentaires

Hannah Arendt
« Les trois vies de Hannah Arendt » est un roman graphique écrit et illustré par Ken Krimstein, traduit de l’anglais américain par Claire Desserrey, qui a été publié en 2018 chez Calman Lévy.

Au niveau graphique, je ferai vite le tour ; je ne suis pas trop sensible aux dessins… Par ailleurs, pour moi, c’est davantage une BD qu’un roman graphique bien que cette dernière expression a été employée par l’éditeur. J’ai une culture très réduite de la BD donc mon avis sur la question est très rudimentaire… Par contre, j’adore les romans graphiques qui m’ont ouvert de grands horizons de plaisir et j’ai été un peu perturbée par le fait de me retrouver face à une BD.

Cependant, bien des arguments plaident en faveur de la lecture de Les trois vies de Hannah Arendt nonobstant le style d’illustration.

Tout d’abord Hannah Arendt est une femme et, deuxièmement, elle est sans doute une des plus grandes philosophes du XXème siècle. A eux deux, ces arguments font que ce livre mérite qu’on se penche sur lui.

Nous n’avons pas fini de réhabiliter l’oeuvre des femmes au travers de l’histoire. Quelle que fut l’existence respective de celles-ci, qu’elles furent des femmes de l’ombre, sans aucune instruction, travaillant parfois nuit et jour pour subvenir aux besoins de leur famille ; ou bien qu’elles furent des femmes lettrées, ou scientifiques, nanties d’une éducation, il reste encore beaucoup de travail pour redonner à toutes ces femmes la visibilité que l’Histoire leur a confisquée.

Il est ultra important de continuer de réintroduire dans la culture de nos enfants des figures féminines, de la plus simple à la plus complexe.

Hannah Arendt, de toute évidence, appartient à la dernière catégorie : femme complexe, éduquée, dont l’intelligence a été si percutante qu’elle a imprimé sa marque sur l’Histoire du Xxème siècle ; et ce, malgré les nombreux obstacles qui se sont mis en travers de sa route.

« Trois vies », parce que l’auteur a pris soin de montrer trois phases de la vie d’Hannah Arendt : à Berlin, à Paris et à New York. Durant sa vie, Hannah Arendt a côtoyé de nombreuses personnalités : philosophes (Heidegger, Jasper…), artistes (Chagall, Munch…), écrivain (Brecht…), scientifiques (Einstein) et bien d’autres ; ces rencontres sont mises en valeur dans le livre et étayées de nombreuses notes de bas de page qui nous aident à les situer (ou resituer) dans l’Histoire et dans leurs apports respectifs.

Mais c’est aussi une Hannah intime que nous découvrons ; ses rapports avec sa mère notamment : une femme qui soutint sa fille jusqu’à sa mort et plaça une inconditionnelle confiance en ses capacités. Ses rapports avec les hommes de sa vie, amants et maris, dont le très célèbre et ambiguë Martin Heidegger.

Découverte à l’Université en cours de Sciences Politiques, Hannah Arendt nous avait été présentée, à juste titre, comme une théoricienne majeure de la politique. C’est un des axes majeurs du livre Les trois vies de Hannah Arendt. Théoricienne majeure, mais aussi complexe… La pensée d’Hannah Arendt ne s’appréhende pas facilement.

Le troisième argument plaisant en faveur de la lecture de « Les trois vies de Hannah Arendt » est dès lors que ce livre introduit de manière simple les grands axes des théories de cette philosophe. De quoi ensuite aborder les quelques textes de sa pensée que les manuels de philosophie de terminale abordent. De quoi également susciter l’envie de lire ses livres aussi ardus puissent-ils être.

Les trois vies de Hannah Arendt saura donc séduire, par son format et son genre, nos adolescent(e)s.

Je conclurais en disant qu’on ne peut tout simplement pas passer à côté d’Hannah Arendt.

Chèr(e)s lectrices et lecteurs,

Les liens affiliés permettent principalement aux fées de rémunérer l'hébergeur (Infomaniak), certains services logiciels apportant au site des fonctionnalités payantes (plugins premium).

Ces liens portent uniquement sur des livres que j'ai choisis avec soin, parce qu'ils correspondent à la ligne éditoriale de Chant des Fées et répondent à des critères de qualités, de valeurs humanistes, écologiques, artistiques et créatives. Naturellement, je lis tous les livres que je recommande.

Chant des Fées contient plus de 615 articles entièrement gratuits, un chiffre qui est en évolution constante. Cela représente un temps de travail que votre participation, en cliquant sur ces liens affiliés, ne rémunère pas à proprement dit ; cependant, votre action renvoie tout de même de la valeur au travail considérable effectué, et soutient l'auteure, sans omettre celle que vos commentaires et échanges apportent aux fées ! Elles vous remercient chaleureusement pour votre compréhension.
- Monique

0 commentaires

Causerie au coin des fees

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest