Des jeux pour l’été, en famille et avec trois fois rien ! Partie 4 : jeux de plateaux

par | Juin 29, 2021 | Pédagogie Waldorf-Steiner | 0 commentaires

Voici la dernière partie de notre série sur les jeux de famille, simples, peu coûteux : aujourd’hui, il s’agit des jeux de plateaux.

Ces jeux sont des jeux traditionnels, indémodables, intemporels, qui ont amusé des générations d’enfants. Leur investissement est très peu cher. On peut y jouer avec des enfants très jeunes, et, adolescents, ils vous demanderont encore parfois d’y jouer !

La première partie de cette série portait sur les jeux de groupe. La seconde sur les jeux de papiers. La troisième, quant à elle, portait sur les jeux de cartes.

Amusez-vous bien !

Le jeu des petits chevaux

Nombre de joueurs : 2, 3 ou 4 joueurs

Matériel :1 plateau de jeu de dada, 1 dé, 8 petits chevaux (2 chevaux par joueur)

Âge des joueurs : à partir de 5 ans

Comme précédemment, pour commencer le jeu, on doit faire un 6 au dé.

En faisant 6, on place son cheval sur la case de départ de son écurie et l’on rejoue en lançant à nouveau le dé. On avance son cheval du nombre indiqué sur le dé.

Selon les familles, un cheval peut ou non sauter par-dessus un autre. Si l’on n’accepte pas qu’un cheval saute par-dessus un autre, le cheval qui ne peut dépasser un cheval adverse doit retourner à son écurie… il recommence ensuite le parcours à la case départ.

Pour terminer le parcours, le cheval doit obligatoirement passer par les cases numérotées de 1 à 6 de sa propre écurie. On déplace son cheval, case par case, en tirant au dé le numéro indiqué sur chaque case.

Après avoir fait le 6 de la dernière case, le joueur doit faire un nouveau 6 pour quitter le plateau.

C’est celui qui a sorti le premier ses deux chevaux qui gagne.

 

Le jeu des échelles

Nombre de joueurs : 2,3 ou 4 joueurs

Matériel : un plateau de jeu d’échelles (on en trouve même à télécharger, comme ICI des simples comme des plus compliqués ; 1 dé et un pion par joueur

Âge des joueurs : à partir de 5 ans

Pour commencer la partie, le joueur doit faire un 6. Chacun leur tour, les joueurs lancent leur dé et avancent leur pion du nombre inscrit sur le dé.

Si un joueur fait 6, il a le droit de rejouer.

Si le pion parvient à une case au pied d’une échelle, il monte ou descend selon le sens indiqué par la flèche.

Si le pion tombe sur une flèche, il doit se positionner au pied de celle-ci.

La partie se termine lorsqu’un des joueurs parvient à la case finale 100.

Si le joueur fait trop de points, il recule du nombre de points qu’il a en trop.

 

 

Le jeu de l'oie

Nombre de joueurs : 2 ou 4 joueurs

Matériel : 2, dés, 4 oies, 1 plateau de jeu de l’oie ; on en trouve aussi à imprimer

Âge des joueurs : 5 ans

Pour savoir qui commence la partie, chaque joueur lance les dés ; le plus grand nombre commence.

Lorsqu’un joueur tombe sur une case marquée d’une oie, il avance du même nombre de points.

Certaines combinaisons entraînent des avancées spécifiques :

– si l’on fait 9 avec un 6 et un 3, on va directement se placer sur la case 26 ;

– si l’on fait 9 avec un 5 et un 4, on va directement se placer sur la case 53

– le joueur qui tombe sur la case 47 bascule dans le puits ; il doit alors passer sont tour deux fois 

– le joueur qui tombe sur la case 56 retourne à la case départ

Pour gagner, il faut arriver sur la case 63 avec, très précisément, le nombre obtenu au dé.

Si le joueur fait plus, il doit reculer du nombre de points en trop.

 

 

Le jeu de course en ligne

Nombre de joueurs : 2 joueurs

Matériel : 1 dé, 3 chevaux par joueur et peu importe la couleur, 1 plateau de jeu de courses qu’on peut aussi trouver à imprimer ou que l’on peut dessiner

Âge des joueurs : 5 ans

On place les chevaux au début du parcours, que celui-ci soit un chemin, une rivière ou autre.

Chacun doit arriver à l’autre extrémité en lançant son dé et en avançant son cheval d’autant de cases que de point donnés par le dé.

Celui qui obtient le plus grand nombre commence.

A tour de rôle, les joueurs font avancer leurs chevaux. Mais si l’un d’eux arrive à côté d’une case occupée par l’adversaire, il doit recommencer son parcours.

Si 2 ou 3 pions se trouvent sur un cette case, il sont tous chassés.

On doit faire le chiffre exact de case restante pour valider l’arrivée (comme au jeu de l’oie) ; si l’on fait un chiffre supérieure, le pion est renvoyé au départ.

Le gagnant est celui qui a fait passer tous ses chevaux !

 

 

Crédits photos : Skitterphoto sur Pixabay

0 commentaires

Causerie au coin des fees

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest