Passer son bac en candidat libre – Partie 1 : S’organiser

par | Nov 3, 2021 | Pédagogie Waldorf-Steiner | 0 commentaires

Avec ma fille qui passe son bac en candidat libre, nous avons pensé qu’une série d’articles cet examen serait la bienvenue. En effet, pour tout postulat au baccalauréat en candidat libre, le chemin à suivre est digne du meilleur parcours d’obstacles ! Les informations sont dispersées, peu importantes et, il faut bien le dire, parfois troubles… Il y a donc intérêt à bien s’accrocher et à surtout, comme vous le montre ce premier volet, à mettre en place une bonne organisation et une veille d’information efficace.

Depuis le lycée et l’année de seconde, ma fille s’organise seule, ayant développé sa propre approche de la méthodologie que je m’étais efforcée de lui transmettre. C’est donc une organisation éprouvée et validée par ses excellentes notes aux épreuves en candidat libre pour l’année de Première.

Je suis heureuse et fière de pouvoir lui permettre de montrer ici tout ce qu’elle a intégré et développé et de vous faire bénéficier de son approche, ce qui vous aidera considérablement si vous choisissez de tenter le bac en candidat libre.

Vous pouvez retrouver ses publications :

Je lui passe le clavier et vous souhaite une très belle réussite à vos épreuves de bac en candidat libre !

bac en candidat libre

​S’organiser pour passer le bac en candidat libre

Si il y a selon moi une partie très importante du travail mené à la maison quand on fait le choix de passer le baccalauréat en candidat libre, et d’autant plus sans passer par le Cned (qui donne tout de même un minimum de structure, bien qu’il faille également s’organiser !), c’est celle qui concerne l’organisation. Même si vous prétendez ne pas être organisé, avoir une structure de base et un minimum d’outils qualitatifs pour s’organiser est le meilleur moyen de réussir les épreuves, quand bien même on aurait des lacunes en ce qui concerne le contenu des cours en eux-mêmes. Je me propose donc de vous donner un certain nombre de pistes pour vous organiser, avant de vous parler des démarches à faire par année dans le prochain article.

♦ Suivre les informations

Le première chose à faire en matière d’organisation, c’est tout d’abord de se renseigner : sur le contenu des programmes, sur l’organisation des épreuves pour chaque matière, et les spécificités qui accompagnent ces dernières. Voici les sources qu’il faut principalement prendre en compte :

Le site du Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale (https://www.education.gouv.fr/le-bulletin-officiel-de-l-education-nationale-de-la-jeunesse-et-des-sports-89558)

En effet ce nom est rédhibitoire et le contenu que vous pourriez y lire sera parfois un peu (beaucoup) abscons et compliqué, néanmoins c’est LA source la plus certaine. Je vous conseille durant les années de vos études à la maison en vue du baccalauréat de vous abonner à la newsletter afin de recevoir tous les jeudis les nouvelles parutions, car les information peuvent changer trèèèsss vite !

Je vous explique, sur ce site vous trouverez :

  • Les programmes officiels pour chaque matière, de la seconde à la terminale ;

  • Les éventuelles notes de service (ce sont des précisions apportés aux programmes ou aux épreuves qui peuvent être très importantes) ;

  • L’organisation de toutes les épreuves (je reviendrai sur celles-ci dans le prochain article) ;

  • Enfin, vous trouverez également des informations, si, comme l’année dernière avec le Covid, ou en cas de tout autre problème de force majeure, des épreuves venaient à être aménagées.

Ressources complémentaires

Ensuite une autre source importante est le site de votre académie : vous trouverez dessus des dates importantes et des renseignements sur les modalités d’inscription ou d’épreuve.

Il existe un autre moyen de s’informer, un peu plus court et compréhensible que le Bulletin Officiel, ce sont des comptes Instagram d’informations (comme Infos_bac , my_parcoursup, t.h.o.t.i.s … ) sur le baccalauréat, ou encore des réseaux et des journaux du type l’Étudiant. Attention toutefois, ces comptes peuvent être un très bon moyen de s’informer rapidement et facilement, cependant ils sont surtout adressés aux élèves en établissement scolaire et vous ne trouverez pas tout dessus.

♦ Emplois du temps et plannings sont indispensables pour passer son bac en candidat libre

J’arrive à une seconde partie très importante de votre organisation. Vous vous en doutez, avec le nombre de matières au programme, cela va être très important de rationaliser les apprentissages pour apprendre le contenu des programmes. Si certaines personnes ne constituent pas d’emplois du temps et s’en sortent relativement bien, mieux vaut avoir une structure, même grossière, pour réduire les chances d’avoir de mauvaises surprises et d’être stressé (ce qui ne vous aiderait pas à apprendre) .

Construire un emploi du temps efficace :

Pour commencer, prenez une feuille de brouillon et notez ce qui vous paraît nécessaire en fonctions de vos envies et de vos besoin : le nombre de temps minimum dont vous avez besoin pour dormir, si vous avez des activités culturelles ou sportives, le temps libre qu’il vous faut, etc. Ces éléments sont importants à prendre en compte dans votre emploi du temps pour que vos années d’étude à la maison répondent vraiment, ou autant que possible à vos enjeux personnels.

Ensuite, le meilleur moyen de créer votre emploi du temps est de faire un tableau :

  • Sur Word, sur Libre office ou sur Canva voire même à la main ;

  • Dans la première ligne vous écrirez les jours de la semaine ou vous comptez travailler ;

  • Dans la première colonne les plages horaires pour chaque matière, après c’est du remplissage.

Sur le tableau ci dessous, vous pouvez voir que je travaille six heures par jours environ de 6h du matin à 12h. Ce sont des horaires qui me conviennent bien, car j’aime me lever tôt pour le calme et aussi parce que j’ai du temps l’après midi pour le piano, le dessin, la lecture, ou pour m’organiser, etc.

Généralement je rajoute du latin, et si je finis une partie du programme en avance, je programme une autre matière à la place. Je rajoute parfois l’après midi du travail supplémentaire : option musique, dissertation, finir une tache pour laquelle je n’ai pas eu de temps…

bac en candidat libre

La question du nombre d’heure de travail par semaine :

J’arrive ici à un problème épineux : si passer le bac en candidat libre vous permet de créer un parcours personnalisé, suivre les programmes va devoir vous obliger, logiquement , à y passer un minimum de temps. Tout dépend de vos objectifs, de votre organisation et de votre mémoire, mais je ne vous conseille pas du tout de voir vos horaires trop au rabais. J’ai personnellement entre 30h et 40h de cours incompressibles par semaine, à quoi je rajoute du temps d’organisation, de loisirs, de sport, de ménage, etc. Et pour être tout à fait honnête, quand bien même j’ai eu des résultats qui tournent pour le moment entre 19 et 20/20 et que certains se satisferont de moins travailler, il vaut mieux que vous ayez du temps pour apprendre, surtout si vous avez besoin de temps pour mémoriser. Rassurez vous cependant ! Ne vous mettez pas la pression et faite des pauses de temps en temps ; de plus vous travaillerez de plus en plus facilement au fur et à mesure et votre mémoire s’entraînera !

Les programmes du lycée sont réellement conséquents et exigeants ; mais l’organisation et la discipline que vous gagnerez sera un grand atout ! Voici les horaires sur lesquels je me base pour mes emplois du temps, car même si ce sont ceux de l’Éducation Nationale et que certains auront besoin de plus ou moins de temps, ils restent une base pour les programmes. Vous trouverez facilement les horaires pour la classe de seconde, ainsi que pour la première et la terminale générale et technologique.

bac en candidat libre

Je reviendrai sur ce point dans le prochain article, mais il existe tout de même des petites stratégies pour diminuer votre emploi du temps par années et assurer votre réussite au bac en candidat libre.

Construire ses plannings par matière pour l’année pour passer son bac en candidat libre :

Pour ce qui est d’avoir un planning pour chaque matière, il faut que vous réussissiez ici à créer la méthode qui vous conviendra le mieux. Certains feront leur planning par semaines, mois, trimestres, semestres ou par année. C’est la dernière option que j’ai choisie, je vais donc vous expliquer ma méthode :

  • Commencez par regarder le programme de la matière pour laquelle vous voulez faire un planning et à définir le nombre d’heure où vous la travaillerez par semaine. Définissez aussi vos périodes de vacances.

  • Comptez le nombre de chapitres contenus dans le programme de cette matière et répartissez les sur l’année dans un tableau en prenant compte de vos périodes de vacances.

  • Deux options s’offrent à vous pour finir : ne remplir le planning que partiellement en définissant quelque sous-chapitres, axes, périodes de révisions et laisser des cases vides pour les jours, que vous remplirez au fur et à mesure, par exemple chaque semaine ; ou alors faire un planning très précis qui inclura le contenu de chaque séance pour chaque jours de l’année. Cette option est très bien si vous êtes discipliné et que vous avez déjà une bonne organisation pour la matière, toutefois avoir de la souplesse peut être mieux lorsque vous n’êtes pas certains de la manière dont vous travaillerez et que vous aimez suivre vos passions.

bac en candidat libre
bac en candidat libre

NB : « S » désigne la semaine de l’année

To-do lists, agenda, bullet journal, calendrier numérique…

Ces quelques méthodes d’organisation peuvent également vous être d’une grande aide !

  • Si vous n’aimez pas avoir plein de carnets ou de bout de papier, privilégiez un agenda numérique dans lequel vous mettrez les dates importantes d’examens ou d’inscription, vos échéances par semaine, rendez-vous ou encore vous y listerez ce que vous avez à faire chaque jour.

  • Pour les amateurs de calepin : faites une to-do list de ce que vous avez à faire chaque mois, semaine et/ou jour. C’est un outil extrêmement efficace si vous aimez avoir des plannings souples, comme ça vous prévoirez vos séquences au jour le jour.

  • Bullet journal : le bullet journal peut contenir tous ces éléments et être très artistique ! Vous pouvez décider de le créer vous même avec une structure très personnelle ou en acheter un tout fait.

Pas d’inquiétudes !

Comme me l’a rappelé ma mère et comme je l’ai constaté également, il peut arriver que vous deviez remanier vos plannings au cours de l’année, que ce soit à cause d’erreur ou simplement parce qu’ils ne vous conviennent pas. Ce n’est absolument pas grave, même si sur le moment cela vous embête. En vous trompant vous apprenez les méthodes qui vous conviennent le mieux, et cela ne sera pas forcément une perte de temps : même les élèves à l’école ne suivent pas à la lettre les programmes, déjà parce qu’ils sont gros, et également parce que c’est impossible ! Un programme doit plutôt vous servir d’indication, de fil conducteur, et vous pouvez broder autour au fil des envies et des besoins.

♦ Quels supports pour apprendre et passer son bac en candidat libre ?

Un élément décisif pour construire vos emplois du temps et étudier qualitativement, ce sont les ressources par matière. En effet vous allez devoir choisir des supports de travail : sites internet, livres, plateforme de révisions, cours proposés sur les réseaux, etc. Je vous propose de découvrir quelques ressources incontournables pour étudier, puis je vous donnerai quelques indications pour choisir les supports qui vous conviendront le mieux. Veuillez noter toutefois que c’est une liste non exhaustive et que vous apprendrez également à constituer vos propres ressources !

Les sites de cours en ligne et les réseaux:

  • Afterclass : site peu complet pour le lycée pour le moment

  • Annabac : site payant mais cours de qualité

  • Commentairecomposé : un site absolument génial, à jour et gratuit pour le bac de français, de la seconde à la première. Il m’a beaucoup aidée l’an dernier.

  • Digischool : peu complet et payant

  • Le compte Instagram de @elevationsfr pour les cours de philosophie est excellent

  • Khagneacadémie : beaucoup de ressources autour des maths et des sciences

  • Lumni : un site plutôt sympathique de ressources vidéos ! Elles sont parfois assez originales donc il vaut le détour.

  • Une application « Nomadéducation » : il y a des cours pour toutes les spécialités, même rares, mais l’application est payante.

  • Maths et tiques d’Yvan Monka (https://www.maths-et-tiques.fr/) : une référence incontournable avec la chaîne Youtube d’Yvan Monka ; c‘est simple, personne n’explique les maths aussi bien que lui.

  • Schoolmoov : un site de cours très bien fait, plutôt complet, en grande partie gratuit que je conseille de la seconde à la terminale.

  • Skilleos : site de cours très variés , certaines bibliothèques vous proposent un abonnement gratuit et il y a pas mal de cours pour le lycée dessus !

  • Tête en lettres : un autre site très qualitatif pour le français

Les livres :

Pour mes cours, les supports que je privilégie le plus sont les livres pour plusieurs raisons :

  • Tout d’abord cela me permet ne pas passer trop de temps sur mon ordinateur, tout simplement parce que ça me fatigue.

  • Ensuite car cela me permet d’avoir un support physique, et que je me repère mieux au niveau de la structure (on peut mettre des post-it, des notes, etc).

  • Enfin parce que les livres ont évidemment des contenus différents de ce qu’on peut trouver sur internet, et que normalement, la plupart des sources sont vérifiées en ce qui concerne les livres scolaires, et livres spécialisés.

Il existe d’ailleurs plusieurs type de livre dans lesquels faire son choix :

  • Des manuels scolaires classiques qui s‘adressent à des classes mais que vous pouvez utiliser seul, que vous pouvez avoir sous format numérique et/ou physique : les principales maisons d’éditions sont LeLivreScolaire et Belin (qui proposent tout leurs manuels en ligne gratuitement) et également Hachette, Hatier, Bordas, Didier

  • Des manuels scolaires et parascolaires aux éditions Ellipses où vous trouverez des manuels à prix très abordable dans des formats extrêmement diversifiés : des fiches synthétiques, cours développés, fiches méthodes… Chaque collection de cette maison d’édition a un but précis pour vous aider dans votre apprentissage.

  • Des livres de spécialistes sur vos sujets : pour certaines matières, les thèmes abordés sont précis (par exemple la démocratie ou les frontières en HGGSP), rien ne vous empêche d’apprendre avec des livres comme ces derniers.

  • Les livres pour une matière : en français, vous devrez vous procurer des livres pour des oeuvres AU PROGRAMME qui sont obligatoires. En classe de première (je reviendrais là dessus dans le prochain article) vous aurez à choisir quatre oeuvres parmi une liste qui change en partie chaque année. Par exemple les Contemplations de Victor Hugo. Je vous conseille fortement de prendre une édition commentée spécialement pour le baccalauréat qui vous permettra d’aborder l’œuvre au sein du programme ; même si certaines éditions classiques présentent d’excellents dossiers de lecture, en prendre une pour le baccalauréat vous fera gagner du temps.

Faire des Recherches

Certaines, notamment les matières artistiques ou linguistiques rares, mais aussi les plus courantes, vous demanderont de faire des recherches sur internet ou à la bibliothèque, afin d’enrichir vos manuels et cours avec une culture vraiment personnelle, mais aussi de pallier le manque de ressources et de mieux comprendre ce que vous apprenez. Plusieurs choses sont à prendre en compte quand vous faites des recherches :

  • Utilisez des supports fiables : faits par des professionnelles, où alors avec des sources clairement accessibles. Vous pouvez recouper ces dernière également. Certaines ressources sont des valeurs sûres en elles-même : France Culture, Le Cairn, Universalis

  • Notez ces sources dans un carnet ou un document pour les retrouver. Cela peut-être un peu long, mais cette démarche vous facilitera grandement la tache lorsqu’il s’agira de faire une dissertation ou un dossier et que vous en aurez besoin ! Vous pouvez également hiérarchiser vos sources par fiabilité dans ce document.

  • Élargissez tout en restant dans le programme : la tentation est grande d’élargir son programme énormément, cependant cela prend du temps et il est important également d’apprendre à bien se focaliser sur les points du programme et à ne pas aller dans le hors sujet. À vous de trouver un équilibre par rapport à votre temps et vos méthodes de travail.

Rien ne vous empêche également de les partager comme je l’ai fais sur mon blog au sujet du programme d’Histoire des arts de Terminale par exemple :

Choisir ses supports :

Avez tout ce que vous venez de lire, vous devez peut-être être un peu perdu sur la manière de choisir vos supports. Sachez que vous vous tromperez parfois, ce qui n’est pas grave, et que vous devrez en changer en cours d’année. Il existe toutefois des manières de vous orienter dans vos choix :

  • Prenez en compte vos besoins : s’il vous faut des synthèses, développements, exercices, méthodes… Faites attention à trouver un équilibre : un cours, c’est à la fois savoir le développer suffisamment pour pouvoir en parler, et le synthétiser pour qu’il prenne « le moins de place possible » dans votre cerveau. Ne négligez pas non plus les méthodes au profit des connaissances, elles sont très importantes au baccalauréat. Exemple -> méthodes de la dissertation et du commentaire…

  • Demandez vous si vous voulez des cours très clairs ou pointus : la plupart des manuels proposent des structures très régulières, avec des fiches de révisions + cours développés. Les livres qui ne sont pas écrits spécifiquement pour les lycéens mais par des spécialistes d’un sujets peuvent être excellents mais plus ardus !

  • Des matières difficiles : Pour certaines matières, comme les langues, cela peut être difficile de choisir le support idéal car vous aurez besoin de vous entraîner à l’écrit et à l’oral. La plupart des manuels scolaires proposent des activités pour tout ces domaines. En sciences, ce qui peut être problématique, c’est de trouver des méthodes pour les calculs… Encore une fois cela va vous demander d’apprendre à découvrir vos préférences.

  • La structure des cours : un conseil, cherchez des supports bien structurés (plusieurs parties avec un gros titre dans lesquelles il y a plusieurs sous parties avec des petits titres). Les manuels le sont souvent, et cela vous aidera grandement pour écrire vos planning et apprendre par petite séquences.

Conclusion :

Vous êtes arrivé au terme de ce premier article pour vous guider dans le passage du bac en candidat libre ! Certes il semble y avoir énormément de choses à retenir, toutefois ne vous inquiétez pas à l’avance car vous réussirez naturellement, en tâtonnant, à trouver votre organisation. Certains choix paraissent compliqués, prenez le temps d’y réfléchir, et sinon choisissez celui qui vous plaît le plus et vous verrez bien !

Si par hasard vous regrettez un choix (de spécialité, d’organisation…), réfléchissez à votre possibilité d’en changer ou d’adapter votre organisation pour que ça aille mieux !

Et si vous choisissez quelque chose sans en être convaincu, vous aurez peut-être de bonnes surprises : il y a deux ans j’ai décidé en seconde que j’étudierai la spécialité Histoire-géographie, géopolitiques et sciences politiques en Première car il me manquait une spécialité (le bac marchant par système de spécialités, j’en avais déjà choisi deux et il ne me manquait plus que celle là) en n’étant pas particulièrement emballée par le programme et les critiques (les personnes que je connaissais me disaient que c’était une spécialité très difficile).

Non seulement j’ai adoré étudier cette matière, j’avais une organisation fabuleuse pour elle et j’ai trouvé mon apprentissage assez simple, mais j’ai obtenus des résultats donc j’étais très heureuse de l’épreuve que j’ai passée.

N’hésitez pas non plus à tirer partie de vos « enseignements non scolaires » : qu’ils soient artistiques, sportifs, artisanaux… Sans vous en rendre compte vous avez une culture énorme et personnelle avec vos passions, et cela vous aidera beaucoup si vous apprenez à créer des liens avec !

Dans le prochain article je tenterai de vous expliquer aussi clairement que possible les démarches à faire, de la seconde à la terminale, puis je vous proposerai des méthodes d’apprentissage dans le suivant.

Crédits photos : PrettySleepy sur Pixabay

0 commentaires

Causerie au coin des fees

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages
Partagez
Enregistrer
Tweetez
Partagez
Partagez